Une épidémie de légionelles affectant les arrondissements de Vila do Conde, Póvoa de Varzim et Matosinhos (toutes zones déjà contraintes par les mesures d'état d'urgence les plus sévères) a tué cinq personnes (toutes âgées de plus de 80 ans) et infecté 60.

Les autorités tentent toujours d'identifier la source de la contagion.

La légionelle est une «pneumonie grave» causée par un virus qui ne se transmet pas d’une personne à l’autre.

Expliquez les rapports, le virus a tendance à vivre en eau douce et peut se développer dans les dépôts de stockage, les douches, les tours de refroidissement des systèmes de réfrigération, les piscines, les jacuzzis, voire les fontaines décoratives.

Les gens contractent la légionelle en inhalant des gouttelettes d'eau contaminée et non en buvant de l'eau contaminée.

Le puzzle de cette épidémie est que trois arrondissements côtiers distincts sont impliqués, tous connectés les uns aux autres.

Jusqu'à présent, aucun cas n'a été signalé dans les arrondissements adjacents plus à l'intérieur des terres.

natasha.donn@algarveresident.com