Le secrétaire d'État à l'Énergie, João Galamba, a réaffirmé que le gouvernement mettait l'accent sur la «relance» de l'économie dans le cadre de son engagement à devenir «neutre en carbone d'ici 2050».

Ainsi, le plan est de commencer à produire de l'hydrogène, à un prix relativement bas, et de l'exporter. Selon Galamba, la stratégie EN-H2 créera une toute nouvelle industrie ainsi que des emplois indispensables. Les appels d'offres pour le premier projet hydrogène à Sines sont ouverts jusqu'au 17 juillet.

Il a déclaré lors d'une réunion à Lisbonne aujourd'hui: "Nous voulons produire beaucoup d'hydrogène, et à moindre coût …"

Le projet Sines représente un investissement d'environ 2,8 milliards d'euros et, selon Galamba, mettra Sines et le Portugal sur la carte en ce qui concerne cette industrie.