Le POCIF 2021 se déroulera jusqu’au 31 décembre et vise, entre autres objectifs, « à assurer la sécurité permanente des citoyens, la sauvegarde de leur patrimoine et de l’environnement en cas d’incendies ruraux et forestiers ».

Selon un communiqué du secrétariat régional de la Santé et de la Protection civile, le POCIF 2021 vise également à « assurer, par l’ensemble de la chaîne de commandement opérationnelle, l’intégrité physique des opérationnels impliqués dans les opérations, dans le respect de la sécurité individuelle et collective. des règles ».

Le plan, approuvé à l’unanimité par la Commission régionale de protection civile, visait également à « assurer la mobilisation, la préparation, l’engagement et la gestion du théâtre d’opérations afin que tous les moyens disponibles puissent répondre efficacement aux différentes situations ».

Un autre point contenu dans le document est la création d’un ensemble d’équipes de lutte contre les incendies de forêt (ECIF) et d’équipes logistiques d’appui à la lutte contre les incendies ruraux/forestiers (ELAC) dans les brigades de pompiers dans le but de renforcer le dispositif en état de préparation.

En mai, le gouvernement de Madère a annoncé avoir ouvert une « procédure exceptionnelle » pour contracter un moyen aérien de lutte contre les incendies de forêt, pour le prix de base de 695 000 €.

L’exécutif régional, issu de la coalition PSD/CDS-PP, a indiqué que la procédure permettra la consultation de trois entreprises concurrentes, en vue de doter la région d’un hélicoptère pour lutter contre les feux de forêt et secourir et secourir à terre, à partir d’aujourd’hui, Date de début du POCIF.

« La concurrence internationale pour le transport aérien, qui était en cours, a fait l’objet de plaintes, qui rendent impossible de poursuivre le processus avec la vitesse souhaitée afin d’avoir du transport aérien à Madère dès le 15 juin », expliquait alors la note publié.

L’exécutif a également approuvé en mai « l’ouverture d’une nouvelle procédure internationale qui garantira la permanence d’un moyen aérien (hélicoptère moyen) pour ‘multi-missions’ pour les trois prochaines années, commençant le 15 novembre 2021 et se terminant le 14 juin 2022 ».

Ce contrat comprend la possibilité de deux renouvellements, d’une durée d’un an chacun, avec un prix de base global de 4,3 millions d’euros.

POCIF 2021 a une application sur tout le territoire de la région autonome de Madère et repose sur la coopération et l’articulation spéciales des municipalités, des pompiers, des agents, des organismes et des institutions qui contribuent à la défense de l’environnement forestier contre les incendies, à savoir l’Instituto das Forêts et conservation de la nature, Commandement territorial GNR de Madère, Forces armées et Commandement régional PSP.

Depuis 2018, le POCIF a inclus l’utilisation de moyens aériens d’appui au combat, et le 14 janvier de cette même année, le Conseil du Gouvernement de Madère a autorisé la dépense inhérente à l’acquisition du service d’attribution d’un hélicoptère moyen pour une période d’un an, un investissement de 6,2 millions d’euros.

L’utilisation de moyens aériens pour lutter contre les incendies a été pendant de nombreuses années un sujet de discussion à Madère, en raison de doutes sur sa capacité opérationnelle et son efficacité, en raison de l’orographie accentuée de l’île de Madère et des vents enregistrés dans la région.

DD (DC/AMB) // ROC

Le contenu du plan opérationnel de lutte contre l’incendie à Madère entre en vigueur aujourd’hui et apparaît d’abord à Visão.