Les réunions sur l’évolution de la situation épidémiologique du covid-19 au Portugal, réunissant politiques et spécialistes, vont reprendre ce jeudi à Infarmed, à Lisbonne, a indiqué la source à l’agence Lusa.

La réunion de jeudi, prévue à 15h00, selon la même source, se déroulera dans un format de « semi-participation », il est prévu que, comme cela s’est passé le 9 juillet, le chef de l’Etat, Marcelo Rebelo de Sousa , le Président de l’Assemblée de la République, Ferro Rodrigues, et le Premier ministre, António Costa, sont au siège d’Infarmed.

Comme d’habitude, la ministre de la Santé, Marta Temido, et une grande partie des spécialistes seront présents et, cette fois, les différents partis disposant de sièges parlementaires pourront envoyer un élément à la réunion. Le reste suivra les travaux par visioconférence.

La semaine dernière, la ministre d’État et présidence, Mariana Vieira da Silva, a déclaré que lors de cette nouvelle réunion Infarmed, le nouveau niveau du processus de décontamination sera discuté, à un moment où le Portugal est proche d’avoir 85% de la population vaccinée contre Covid19.

« L’intention du gouvernement est de tenir une nouvelle réunion de l’Infarmed pour débattre de ce nouveau niveau et des mesures qui devraient être approuvées », a déclaré le ministre de la Présidence.

Bien qu’elle n’ait pas fourni de détails sur ce qui se passera lorsque le Portugal atteindra ce niveau de 85% de la population vaccinée, Mariana Vieira da Silva a averti que, même ainsi, le pays, à partir d’octobre, devra continuer à vivre avec certaines « mesures obligatoires » et avec les recommandations de la Direction Générale de la Santé.

Au cours de la semaine dernière, le nombre de personnes infectées et hospitalisées a diminué au Portugal.

Selon les données d’aujourd’hui, le taux d’incidence national des infections au SRAS-CoV-2 au cours des 14 derniers jours au Portugal est passé de 240 à 208,3 cas pour 100 000 habitants et le taux de transmission est tombé à 0,85.

Selon le bulletin épidémiologique conjoint de la Direction générale de la santé et de l’Institut national de la santé Docteur Ricardo Jorge, le taux d’incidence national (moyenne des nouveaux cas pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours) est passé de 240,7 cas vendredi, à 208,3.

Au Portugal continental, le taux d’incidence est passé de 247,9 à 214.

Le Rt – qui estime le nombre de cas secondaires d’infection résultant d’une personne porteuse du virus – s’élève actuellement à 0,85 au niveau national et à 0,87 au Portugal continental. Vendredi, il était à 0,87 sur l’ensemble du territoire.

Les données Rt et l’incidence des nouveaux cas pour 100 000 habitants en 14 jours – indicateurs qui composent la matrice de risque de suivi de la pandémie – sont mises à jour par les autorités sanitaires lundi, mercredi et vendredi.

Le niveau de risque dans la matrice de surveillance de la pandémie covid-19 est fixé à 480 cas pour 100 000 habitants à 14 jours.