1-1-e1669908198824-png
le-gouvernement-a-deja-reverse-34-me-sur-6-me

Le gouvernement a déjà reversé 3,4 ME sur 6 ME pour soutenir les communes touchées par les incendies en août

Le soutien du gouvernement est fourni par le biais du Fonds d’urgence municipal (FEM), qui finance jusqu’à 60% de la récupération des infrastructures et des équipements municipaux, ce qui, dans le cas des incendies ruraux enregistrés en août, bénéficiera au total à 13 des 278 municipalités du Portugal continental, où des dommages aux équipements publics ont été recensés « pour un montant de 10 740 916 euros », a indiqué le ministère dans un communiqué.

«Les bénéficiaires de ce soutien sont les municipalités particulièrement touchées par les incendies d’été, à savoir les six municipalités du parc naturel de la Serra da Estrela (Celorico da Beira, Covilhã, Gouveia, Guarda, Manteigas et Seia) et les municipalités qui ont enregistré une zone brûlée égale égale ou supérieure à 4 500 hectares ou correspondant à 10% du territoire respectif (Alvaiázere, Ansião, Carrazeda de Ansiães, Mesão Frio, Murça, Ourém et Vila Real) », a indiqué la tutelle de la cohésion territoriale, sous l’autorité de la ministre Ana Abrunhosa .

Envisageant le financement à hauteur de 60% de la reprise des équipements communaux touchés par les incendies, le Gouvernement a alloué « une aide globale de six millions d’euros », ayant déjà reversé aux communes, « à titre d’avance, 3.414.451,18 euros, 57% de le montant total que le WEF soutiendra ».

« Le montant restant – 2 585 548,82 euros – sera transféré au fur et à mesure des travaux », a-t-il ajouté.

L’appui du FEM permet de financer la réfection des voiries et voiries, les équipements de sécurité routière, les bâtiments et constructions communaux, les équipements urbains et de loisirs complémentaires et les infrastructures d’assainissement de base.

Le processus d’évaluation des dommages est coordonné par les Commissions de coordination et d’aménagement du territoire (CCDR), qui sont également chargées d’émettre des avis d’appui au remplacement et à la réparation des infrastructures et des équipements publics municipaux pour soutenir la population et d’analyser les candidatures respectives, sous la conditions énoncées dans la résolution du Conseil des ministres 83/2022, du 27 septembre.

Selon le ministère de la Cohésion des territoires, la CCDR continuera à « suivre l’exécution des travaux physiques, jusqu’à leur achèvement ».

Dimanche, jour de Noël, le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, a défendu qu’il fallait trouver une formule pour concilier le soutien défini par le gouvernement aux municipalités touchées par les incendies de l’été avec certains cas limites.

Le chef de l’Etat a fait part de cette inquiétude à Abiul, dans la commune de Pombal (district de Leiria), où il a pris connaissance des dégâts résultant des incendies qui ont touché cette paroisse, touchée en juillet par des incendies sur 20% de son territoire, mais la commune à laquelle elle appartient a été touchée dans une zone de moins de 10%, elle a donc été laissée hors du soutien de l’Etat, selon le conseil municipal.

En octobre, le conseil municipal de Pombal, présidé par Pedro Pimpão (PSD), a estimé qu’il était impératif que le gouvernement (PS) inclue la paroisse d’Abiul dans les mesures de soutien à la suite des dommages causés par les incendies de forêt et a exprimé sa « total désaccord avec l’inégalité de traitement ».

SSM (SR) // MLS

Articles récents