Le film «Elo», d'Alexandra Ramires, a été distingué par le Prix National d'Animation (PNA) 2020, dans la catégorie des films professionnels, dans lequel une mention honorable a été attribuée à «Purpleboy», d'Alexandre Siqueira, a annoncé aujourd'hui l'organisation.

Les honneurs PNA 2020 ont été annoncés aujourd'hui lors du 19e Festival mondial d'animation, promu par la Casa da Animação, qui se déroule jusqu'à dimanche à la Casa das Artes, à Porto.

«Elo» est une animation graphite sur papier et sans dialogues, avec un argument d'Alexandra Ramires et de l'écrivain Regina Guimarães. Il s'agit du premier film de la réalisatrice en son nom propre, après avoir cosigné «Água mole», avec Laura Gonçalves, qui a remporté 19 prix internationaux.

En septembre, «Elo» faisait partie du programme de courts métrages du Festival international du film de Toronto (TIFF).

«Purpleboy», d'Alexandre Siqueira, aborde la question de l'identité de genre et tourne autour d'un enfant grandissant dans le jardin de ses parents, avec son corps se développant sous terre, sans que personne ne connaisse son sexe biologique, ni lui-même, bien qu'il sache parfaitement ce qu'il veut être.

Le film, qui a été nominé pour les Annie Awards, considérés comme les «Oscars de l'animation», a été récompensé dans plusieurs festivals, nationaux et internationaux.

Dans la catégorie des films professionnels, outre «Elo» et «Purpleboy», tous deux produits par Bando À Parte, ils ont également été nommés «Mesa», de l'illustrateur João Fazenda, produit par Animanostra, «Le crime particulier de l'étrange monsieur Jacinto» , par Bruno Caetano, du collectif COLA, et «Êtes-vous assez vieux pour vous soucier du cancer?», de Raquel Felgueiras, produit par l'Institut de pathologie et d'immunologie moléculaire de l'Université de Porto.

Cette année, pour la PNA, deux douzaines de courts métrages d'animation ont été retenus, répartis dans les catégories Films professionnels, Films scolaires et Films ateliers.

«Nestor», de João Gonzalez, produit par le Royal College of Art, a remporté la catégorie du meilleur film scolaire, dans laquelle une mention honorable a été attribuée à «(In) dividual», de Beatriz Bagulho, produit par l'Université de l'Ouest d'Angleterre.

Dans cette catégorie, sept autres films étaient en compétition: «Sundown», d'Ana Moniz, Camille Letouze, Juliette Brocal, She Ruitao et Zou Shanshan, produit en France, «Dente d'Leão», de Catarina Abrantes, Mariya Toma et Miguel Henriques, « Rachado », par Ana Rodrigues, António Lucas, João Monteiro et Rita Branco, tous deux de l'Université de Lusófona,« Mother Trude », par Tiago Miguel (Institut polytechnique de Cávado et Ave),« Being Uncanny », par Filipa Alves et Maria Barbosa (Faculté des Beaux-Arts, Université de Lisbonne), «Les aventures du gars dans l'espace», d'Afonso Pelayo, et «Créature de l'habitude», de Beatriz Nunes Silva, toutes deux de l'école d'art Soares dos Reis.

Dans la catégorie films des ateliers PNA 2020, «Le temps caché dans le corps d'une école» a été distingué, réalisé par les enfants des ateliers ANILUPA de l'Associação de Ludotecas do Porto, sous la direction de Fernando Saraiva (prix du meilleur film), et «Um journée très chargée », dirigée par des étudiants de l'Externato Senhora do Carmo, à Lousada, sous la direction d'Abi Feijó.

Dans cette catégorie ont également été nommés «Réalités», «Le gardien du papier», «100 mots» et «Je m'entoure d'histoires».

Le Prix National d'Animation est une initiative de Casa da Animação, un projet culturel né en 2001 dans le cadre de la Capitale Européenne de la Culture – Porto pour promouvoir et faire connaître la production de cinéma d'animation portugais.

JRS (SS) // MAG