1-1-e1669908198824-png
17587454_wm-6865295-5464252-jpg

Le directeur du Teatro S.Luiz a demandé à partir à la fin du mandat mais assure la saison

La nouvelle de la démission d’Aida Tavares de la direction artistique du Teatro Municipal S. Luiz, pour des raisons « tout à fait personnelles », a été avancée aujourd’hui par le journal Público.

S’adressant à Lusa, Aida Tavares a déclaré qu’elle avait informé le conseil d’administration de la Société municipale de gestion des équipements et de l’animation culturelle (EGEAC) de Lisbonne qu’elle avait l’intention de partir à la fin de ce mandat.

« Je suis à S. Luiz depuis vingt ans et deux mandats en tant que directeur artistique, huit ans », a-t-elle déclaré, arguant que c’était une décision qui « n’a pas été facile », mais qu’elle représente « la clôture d’un cycle ».

Les mandats dans les théâtres municipaux « heureusement sont de quatre ans, ce qui est formidable », a déclaré Aida Tavares, affirmant que sa décision découle également du « changement de cycle à l’EGEAC et à la Chambre ». [Municipal de Lisboa]🇧🇷

« Je pensais que c’était le bon moment pour boucler un cycle professionnel ici », a-t-il dit, arguant que « les gens ne peuvent pas durer éternellement à la tête des établissements », en plus d’être « bon qu’il y ait des changements ».

Comme ce n’était pas une « décision facile » et qu’il « a fallu quelques mois pour y réfléchir », Aida Tavares a également déclaré qu’elle ne voulait pas que la décision qu’elle a prise « soit associée à une possibilité concrète d’avenir ».

« C’était une première étape dans ma vie, qui était de clore ce cycle qu’il n’y avait aucun sens à poursuivre, pour les raisons que j’ai déjà invoquées, et maintenant on passe au deuxième cycle qui est aussi cette liberté que j’aurai pour, enfin, j’espère avoir des propositions et qu’il y aura de nouveaux défis », a-t-il déclaré.

Le directeur artistique de S. Luiz assurera toutefois cette saison théâtrale jusqu’en juillet 2023, afin qu’il y ait « une transition en douceur ».

« Quand j’ai rencontré le conseil d’administration et que je leur ai dit que je ne voulais pas rester, j’ai aussi fait la proposition tout de suite et me suis montré disponible pour assurer la fin de saison, car je pense vraiment qu’une transition en douceur est bonne pour tout le monde », a-t-il souligné. Tavares.

🇧🇷[É bom] pour celui qui vient ensuite, c’est bon pour l’équipe et c’est bon pour les artistes qui sont programmés », a-t-il dit, ajoutant que celui qui vient ensuite a le temps de réfléchir « à ce qu’il doit faire dans ce théâtre », car il y a beaucoup de programmation conçu à l’avance, avec des concours biennaux et quadriennaux.

Aida Tavares, qui travaille à S. Luiz depuis 2002 et a succédé au programmateur José Luís Ferreira en 2015, était également « honorée d’avoir servi les artistes portugais, le public et l’extraordinaire équipe de théâtre » où elle se sentait « si heureuse ».

« Je ne serai probablement jamais aussi heureux que j’y ai été toutes ces années », car S. Luiz « est une place très spéciale dans ma vie », a-t-il conclu.

S’adressant à Público, le président de l’EGEAC, Pedro Moreira, a confirmé que, « rien de contraire, ce qui a été défini – après qu’elle a elle-même demandé son départ – était le maintien d’Aida Tavares jusqu’à la fin de la saison 2022-23. ”.

Pedro Moreira a toutefois admis que le processus pourrait changer, s’il s’avérait pertinent pour les parties d' »anticiper » le passage du témoignage, ajoute le journal.

Comment le successeur d’Aida Tavares sera-t-il trouvé, et notamment si le choix passera par un appel d’offres public, est quelque chose qui est toujours à l’étude par l’EGEAC et par le conseiller à la Culture de la Chambre de Lisbonne, Diogo Moura, écrit le matin.

CP // MAG

Articles récents