Lors d’une réunion publique de l’exécutif municipal, la proposition de PCP a été présentée comme une alternative à l’initiative du maire de Lisbonne, Carlos Moedas (PSD), de soumettre ces mesures à une période de consultation publique et de discussion « d’au moins 45 jours ». », qui coïncide avec celle des communistes qui ajoutent qu’avant ce processus, « une évaluation technique et financière préalable doit être réalisée par les services municipaux compétents ».

La proposition du PCP, également avalisée par la direction du PSD/CDS-PP et par les élus du PS et du Livre, a été approuvée à l’unanimité par l’exécutif communal.

En cause sont les mesures proposées par Livre pour réduire la dépendance aux énergies fossiles à Lisbonne, à savoir la réactivation du programme « A Rua é Sua », avec la suppression de la circulation automobile sur l’Avenida da Liberdade tous les dimanches et jours fériés, et la réduction de 10 kilomètres par heure (km/h) de la vitesse maximale autorisée en ville.

L’initiative « Contre la guerre, pour le climat : proposition de réduction de la dépendance aux énergies fossiles de la ville de Lisbonne », présentée par Livre, a été approuvée le 11 mai, avec sept voix contre la direction PSD/CDS-PP, deux abstentions des conseillers du PCP et huit votes pour, à savoir cinq du PS, un du Livre, un du BE et un du conseiller indépendant élu par la coalition PS/Livre.

Outre les études, la proposition des conseillers du PCP suggère « une consultation des organismes de l’État pour la sécurité routière, la mobilité et les transports », ainsi que des opérateurs de transports publics, des associations représentatives du commerce local, entre autres organismes et organisations non gouvernementales jugées pertinentes. .

Selon la proposition du PCP, après avoir réalisé les études d’impact des mesures, l’étape suivante est la préparation de plans de mise en œuvre, avec un calendrier, qui peut inclure des expériences pilotes, ainsi que des mesures d’atténuation des impacts, notamment au niveau de la circulation des transports publics en cas d’interruption du trafic sur l’Avenida da Liberdade les dimanches et jours fériés.

Ces plans de mise en œuvre doivent être soumis à « une période de consultation et de participation du public d’au moins 45 jours et soumis à l’approbation d’une réunion de chambre ».

En ce qui concerne la réduction de 10 km/h de la vitesse maximale, la priorité devrait être donnée à la mise en place de nouvelles zones de circulation à vitesse réduite – « Zones 30 » – au sein des quartiers consolidés, à proximité des écoles, des zones à plus forte densité de commerce local, de loisirs zones et carrefours, à évaluer selon les besoins ».

Quant à la réactivation du programme « A Rua é Sua », l’extension à toutes les paroisses de la coupure d’une artère centrale avec commerces de proximité et services le dimanche doit être réalisée « après avis des services, proposé par la paroisse respective communes et la promotion de la consultation et de la participation du public pour l’application définitive des options énoncées ».

La proposition du maire de Lisbonne, qui a été retirée par lui, en plus de suggérer une consultation « pas moins de 45 jours », a déclaré que la période de consultation publique « se concentrera également sur les études, les avis et les prononciations d’entités externes qui viennent à être demandé ».

Livre à la Chambre de Lisbonne a déclaré qu’après l’approbation de sa proposition, il appartiendrait au président de l’exécutif municipal de définir les modalités de sa mise en œuvre.

Dans le cadre de l’analyse de la proposition PCP, le BE a suggéré un amendement, afin que la consultation publique intègre également le point de l’initiative Livre concernant l’incitation des formes de mobilité douce, dont le réseau cyclable, mais il a été rejeté avec neuf voix contre, sept de la direction du PSD/CDS-PP et deux du PCP, avec l’abstention des cinq conseillers du PS et avec trois voix pour, à savoir une de BE, une du Livre et une de l’édile indépendant du Cidadãos pour Lisbonne (élu par la coalition PS/Libre).

SSM // MCL