le-conseil-municipal-de-lisbonne-a-lintention-de-geler-les

Lors d’une réunion privée, l’exécutif municipal a discuté et voté les propositions de tous les conseillers, point par point, ce qui a abouti à l’approbation de l’initiative de Carlos Moedas sur les « mesures de lutte contre l’inflation pour soutenir les familles et les entreprises de la ville », en mettant l’accent sur sur un montant de 12 millions d’euros pour soutenir les entreprises endettées par le covid-19.

La plupart des mesures présentées par les conseillers de BE, Cidadãos por Lisboa, Livre et PCP ont été intégrées dans la proposition de Carlos Moedas, deux points de l’initiative Livre ayant été approuvés, à savoir la création du programme municipal « Lisboa 3C — Casa, Conforto et Clima », avec un financement qui permet l’isolation thermique des bâtiments de la ville, et charge le maire d’initier, avec le gouvernement et l’État central, le processus d’affectation des casernes militaires vacantes ou d’autres bâtiments vacants à des résidences publiques pour étudiants universitaires.

L’exécutif a également approuvé la proposition du PS de création du programme municipal ATACA – Appui Transversal, Combat et Assistance, qui devrait être développé autour de cinq axes stratégiques : logement, éducation, transports publics, lutte contre la précarité énergétique et soutien au tiers secteur.

Selon la proposition du maire de Lisbonne, « la réponse du conseil municipal à l’augmentation de l’inflation s’inscrit dans une politique continue, qui implique des politiques déjà mises en œuvre et en cours (d’environ 40 millions d’euros), auxquelles s’ajoutent d’autres mesures de réponse spécifiques et urgentes ainsi que les mesures qui s’inscriront dans l’orientation donnée au nouveau processus budgétaire déjà entamé et qui seront présentées lors de la publication du projet de budget municipal pour 2023 et qui auront une expression financière pertinente (les deux s’élevant à environ 60 millions d’euros) ».

Parmi les mesures du paquet anti-inflation figurent la création d’un programme d’accompagnement à la relance de l’activité économique des entreprises endettées au covid-19, d’un montant de 12 millions d’euros, et la mise en place d’un programme d’accompagnement de la transition énergétique dans les entreprises. , avec une dotation de 300 milliers d’euros.

En soutien aux familles, la création du Baby Basket a été approuvée, « avec une dotation de 120 000 euros, destinée à soutenir l’acquisition d’un panier mensuel contenant des produits alimentaires et d’hygiène d’une valeur de 20 euros par enfant jusqu’à 18 mois, à livrer à leurs parents ou tuteurs résidant dans la municipalité de Lisbonne qui sont bénéficiaires du revenu d’insertion sociale ».

Le paquet de mesures de lutte contre l’inflation comprend également la création d’un Bureau d’appui aux familles surendettées, doté d’une dotation estimée à 150 mille euros, pour « informer, conseiller et accompagner les personnes dans cette situation, notamment en termes de restructuration de leurs crédits et organisation d’actions de sensibilisation à la bonne gestion du budget familial et aux économies, notamment énergétiques ».

La Chambre de Lisbonne a également approuvé la non-augmentation de la taxe sur les déchets urbains (avec un impact sur la perte de revenus estimée variant entre neuf et 24 millions d’euros) et la promotion du réseau social de Lisbonne, dans le but de contribuer à l’effort d’éradication ou la réduction de la pauvreté et de l’exclusion sociale et la promotion du développement social dans la ville, en cherchant à trouver des solutions sociales articulées entre les différents agents.

SSM // MLS