La campagne officielle pour les élections locales, qui ont lieu le 26 septembre, commence aujourd’hui pour plus de deux douzaines de partis et plus de 60 groupes de citoyens candidats aux autorités locales du pays.

Selon le calendrier publié par la Commission électorale nationale (CNE), la campagne qui débute aujourd’hui court jusqu’au 24 septembre, la veille du jour du scrutin.

Plus de 9,3 millions d’électeurs peuvent voter à ces élections communales, recevant chacun trois bulletins de vote, dont un pour élire l’exécutif de chacun des 308 conseils municipaux, un autre pour chaque assemblée municipale et un troisième pour l’élection des assemblées paroissiales.

La CNE estime qu’au total, environ 12 370 listes ont été déposées, dont environ 1 035 ont été déposées par des groupements d’électeurs (GCE).

Selon les budgets de campagne remis à l’Entité des Comptes et des Financements Politiques, plus de 20 partis sont en lice pour les collectivités locales, seuls ou en coalition : Aliança, BE, CDS-PP, Chega, Ergue-te, Initiative Libérale, JPP, Livre , MAS, MPT, Us, Citizens!, PAN, PCP et PEV (qui forment la CDU – Unitarian Democratic Coalition), PCTP/MRPP, PDR, PPM, PS, PSD, PTP, RIR et Volt Portugal.

Toujours selon les budgets de campagne, 64 des 308 municipalités du pays ont des candidatures de groupes de citoyens, et dans quatre municipalités il y a deux mouvements indépendants dans chacune : Albufeira (dans le district de Faro), Sabrosa (Vila Real), Redondo ( Évora) et Castelo de Paiva (Aveiro).

??????? Les candidats prévoient de dépenser un total de 33,6 millions d’euros pour la campagne, contre environ 39 millions d’euros dépensés en 2017.

Les partis et coalitions de partis estiment dépenser au total 31 millions d’euros pour la campagne électorale (en 2017, ils ont dépensé 35 millions) et les groupes de citoyens 2 639 120,7 euros. Le PS continue d’avoir le budget de campagne le plus élevé, à 11,43 millions d’euros.

Selon le dernier rapport de synthèse des processus (plaintes et avis) et demandes d’information du CNE, au 5 septembre cette entité avait déjà reçu au moins 577 plaintes et 53 demandes d’avis liées aux élections.

Les élections locales auront lieu entre 08h00 et 20h00 le 26 septembre.

Le Portugal compte 308 municipalités et 3 091 conseils paroissiaux. Cependant, dans 22 paroisses comptant 150 électeurs inscrits ou moins, les citoyens ne votent pas le 26 pour les assemblées paroissiales respectives, et les exécutifs de ces conseils sont ensuite élus lors de la tenue d’une séance plénière des électeurs.

RCS (ROC/VAM/MP) // VAM