Cette 6e édition du Classic Summer, comme annoncé aujourd'hui par son organisation, se déroule dans différents espaces de la capitale: au Théâtre Thalia et dans le Palácio das Laranjeiras voisin, au Conservatoire National, au Palácio Fronteira et, comme d'habitude, au Centro Cultural de Belém et dans le bâtiment de l'Orchestre métropolitain de Lisbonne.

L'académie a la participation de 200 jeunes musiciens, dont la moitié sont portugais et le reste, de 30 pays, en plus des 15 maîtres, musiciens professionnels et pédagogues, dont la plupart sont distingués au niveau international, qui guideront les classes ouvertes.

"Il s'agit d'un projet absolu au niveau international qui se déroule à Lisbonne", a déclaré à l'agence Lusa, le pianiste Filipe Pinto-Ribeiro, du DSCH-Schostakovich Ensemble, qui organise l'événement, en soulignant le caractère "exceptionnel" de l'événement, à un moment où que des réunions similaires ne sont pas organisées ou limitées aux musiciens nationaux.

«Nous avons réussi à amener les meilleurs musiciens à Lisbonne», a renforcé Pinto-Ribeiro, énumérant les premières au Portugal du pianiste finlandais Henri Sigfridsson, lauréat du Concours international de piano de Beethoven 2005, du violoniste albanais Tedi Papavrami, «l'un des plus grands virtuoses d'aujourd'hui », Par la flûtiste britannique Emily Beynon, de l'Orchestre royal du Concertgebow d'Amsterdam, du violette Miguel da Silva, maître en résidence à la Chapelle Musicale Reine Isabel de Belgique, et du violoncelliste suédois Frans Helmerson,« l'un des musiciens et professeurs les plus respectés aujourd'hui ».

D'autres grands noms ont participé aux éditions précédentes et reviennent cette année, notamment les violonistes Mihaela Martin et Jack Liebeck, le bassiste Janne Saksala, le hautboïste Ramón Ortega Quero, de l'orchestre de la radio bavaroise, le pianiste Eldar Nebolsin, les violoncellistes Gary Hoffman et Kyril Zlotnikov, la chanteuse lyrique Anna Samuil et le clarinettiste Pascal Moraguès.

Le musicien a reconnu les «difficultés et incertitudes causées par la pandémie» pour l'organisation de l'événement.

Le festival a programmé sept concerts avec un répertoire musical du 18 à nos jours, trois par les musiciens guides, «os masestres», le jour de l'ouverture, un autre le 31 juillet et le jour de clôture, ainsi que quatre concerts «TalentFest», par jeunes talents participant à l'académie.

Les concerts présentent «un répertoire très varié et attrayant, avec un accent sur l'interprétation d'œuvres pour piano de Beethoven (dont le 250e anniversaire à Bonn, en Allemagne est célébré cette année), par Henri Sigfridsson et Eldar Nebolsin, et un ensemble de chansons du génie de Bonn, en plusieurs langues, comme c'est le cas de "Seu lindo Olhos", la seule chanson en portugais, et qui sera interprétée par Anna Samuil ", a déclaré Pinto-Ribeiro.

«Plusieurs chefs-d'œuvre feront partie des programmes, tels que les Quatuors de Schumann et Dvorák, les Trios de Haydn et Bartók, et l'amusant Carnaval des animaux, de Saint-Saëns, qui clôturera (le festival), dans une note d'optimisme », a-t-il déclaré.

Les concerts de la journée d'ouverture peuvent être suivis sur le site Web du pianiste (à https://www.filipepinto-ribeiro.com/pt/not%C3%ADcias/lista-de-noticias/concertos-masterfest-ver % C3% A3o-cl% C3% A1ssico-2020 /), ainsi que ceux des jeunes talents (consultables sur https://www.filipepinto-ribeiro.com/pt/not%C3%ADcias/lista-de -noticias / concertos-talentfest-ver% C3% A3o-cl% C3% A1ssico-2020 /).

NL // MAG