Selon la même source, à 16h30, un incendie à deux fronts dans le quartier de Dona Maria, à Belas, dans la commune de Sintra, arrondissement de Lisbonne, continuait de mobiliser des ressources.

« Ce sont deux fronts très actifs. Ils continuent d’attendre l’arrivée de nouveaux renforts. Il y avait une possibilité que l’un des fronts se dirige vers une zone urbaine, mais des défenses périmétriques sont en cours et il n’y a, pour l’instant, aucune habitation en contact direct avec le feu ou en danger », a-t-il déclaré.

A 17h00, 176 agents combattent cet incendie, aidés par 52 véhicules et un véhicule aérien.

À Santarém, depuis l’alerte de 12h48, des buissons brûlaient à Glória do Ribatejo, Salvaterra de Magos.

« C’est un incendie qui s’est déclenché très violemment avec des projections, dérivées du vent fort qui se fait sentir. Il y avait des maisons en danger, mais elles n’étaient pas vraiment en contact avec le front de feu », a-t-il précisé.

Il y avait 138 combattants sur place, aidés par 44 moyens terrestres et un moyen aérien vers 17 heures, selon le site Internet de la Protection civile.

Selon la même source, à 16h30, l’incendie qui sévit depuis jeudi à Cumeada, Ourém, également dans le quartier de Santarém, « est considéré comme actif mais maîtrisé ».

« Les travaux avancent favorablement », avec de nombreux points chauds en raison de l’importante surface brûlée et de l’ampleur de l’incendie, « mais ce sont surtout des travaux de consolidation qui sont en cours », a-t-il indiqué, notant que 688 véhicules opérationnels sont sur place dont 222 véhicules. et cinq moyens aériens.

Deux de ces ressources aériennes sont les deux avions qui sont arrivés d’Espagne aujourd’hui, et qui rentrent dans leur pays d’origine au crépuscule, a-t-il dit.

L’incendie de Marzagão était toujours actif, à Carrazeda de Ansiães, Bragance, « bien que tout le périmètre d’incendie soit contrôlé ».

« La source de feu qui est active dans le périmètre de Marzagão est une poche de zone non brûlée à l’intérieur d’une zone déjà brûlée. Les moyens sont en place et la majeure partie du périmètre est en consolidation et séquelle », a-t-il dit, notant que le nombre d’agents sur le terrain restera en raison du vent actif.

Il y a 61 véhicules à cet endroit, dont 194 opérationnels.

À Vale da Pia, Pombal, dans le district de Leiria, tout le périmètre de l’incendie est actuellement en cours de consolidation et de séquelles, « malgré le fait que l’incendie est toujours en cours car il y a plusieurs réactivations occasionnelles, dérivées, encore une fois, du vent fort et par endroits d’accès difficile aux moyens terrestres, ne permettant que le combat par des éléments à pied ».

Le dispositif restera en place, avec environ 460 opérationnels, 143 véhicules et le soutien de cinq moyens aériens.

RCS // MAG