Après avoir accueilli, vendredi et samedi, le sommet social, le Conseil européen informel et la réunion des dirigeants UE-Inde, António Costa, président par intérim du Conseil de l’Union européenne (UE), participera aujourd’hui, à la cérémonie officielle de lancement de la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

Lors de l’événement qui aura lieu dans la ville française de Strasbourg, à partir de 14 heures, heure locale (13 heures de Lisbonne), avec António Costa seront les présidents de la Commission, Ursula Von der Leyen, et du Parlement européen, David Sassoli, étant donné les trois président du forum.

Initialement prévue pour commencer en mai 2020 et durer deux ans, la conférence a été reportée non seulement en raison de la pandémie de covid-19, mais aussi en raison des différences autour du modèle de gouvernance de ce forum, qui n’ont été surmontées que cette année, déjà sous la présidence. .de l’UE, et se poursuivra jusqu’à l’été 2022.

Bien que la plate-forme numérique multilingue pour les citoyens ait déjà été lancée le 19 avril, afin qu’ils puissent contribuer avec des idées et des événements de toute l’Europe, la conférence aura la cérémonie de lancement officielle aujourd’hui, au Parlement européen, à Strasbourg, «  désert  » depuis mars 2020 – en raison de la pandémie de covid-19, des sessions plénières ont maintenant eu lieu à Bruxelles et ne sont pas encore rentrées en France.

En raison de la situation épidémiologique encore délicate, notamment en France, la cérémonie n’aura toujours pas de «  full house  », se déroulant dans un format hybride, mais elle aura toujours «  pompe et circonstance  », devrait durer environ une heure et une moitié, et débutera par un discours de bienvenue du président français, Emmanuel Macron, suivi d’interventions de Costa, Von der Leyen et Sassoli, entrecoupées de brefs moments musicaux.

L’événement sera également assisté par les trois coprésidents du Conseil exécutif de la conférence, également un représentant chaque institution, y compris la secrétaire d’État aux Affaires européennes, Ana Paula Zacarias, par le Conseil de l’UE, que le Portugal préside jusqu’à la fin. de juin.

Le programme des festivités pour l’ouverture de la Conférence sur la Journée de l’Europe indique qu’une connexion à distance sera établie avec les célébrations de la Journée de l’Europe dans plusieurs États membres.

Selon une enquête publiée vendredi par le Parlement européen, les Portugais sont les citoyens de l’Union européenne qui ont le moins l’intention de participer à la Conférence sur l’avenir de l’Europe, avec seulement 8% des répondants affirmant sans équivoque qu’ils le feront.

L’Eurobaromètre révèle que le Portugal est le deuxième État membre où l’Union européenne a une image plus positive (64% d’avis favorables, une valeur seulement dépassée en Irlande, avec 74%, et contre une moyenne européenne de seulement 47%), mais aussi le pays où des citoyens moins enthousiastes se révèlent avec le forum de réflexion qui sera officiellement lancé aujourd’hui.

Lorsqu’on leur a demandé s’ils souhaitaient participer, en tant que citoyens, à la Conférence sur l’avenir de l’Europe, seuls 8% des répondants portugais ont répondu qu’ils avaient l’intention de le faire et 26% ont déclaré qu’ils le feraient probablement, tandis que 31% le considéraient. improbable et 33% ont rejeté cette hypothèse.