Dans une réponse écrite aux questions de Lusa, STCP observe que «avec début juillet, au cours de la 10e semaine de déflation, STCP enregistre, en mode bus, 58% de la moyenne des clients de février (phase pré-pandémique) et 65% par rapport au même mois l'an dernier. »

En regardant mai et la première semaine de déflation, la croissance est d'environ 98%, avec une augmentation de 5% par rapport à la dernière semaine de juin, selon le STCP.

La société note que «la rentrée scolaire s'est terminée fin juin et que, dans la première semaine de juillet, certains opérateurs privés ont renforcé leur offre après accord avec l'AMP (Área Metropolitana do Porto), situations qui ne semblent pas avoir influencé l'utilisation du service STCP ».

«Au cours des 10 semaines de déflation, il y a eu une augmentation croissante des niveaux de demande sur les bus STCP. Cependant, ces chiffres sont toujours inférieurs aux chiffres habituels pour cette période de l'année, par rapport aux années précédentes », observe le STCP.

Selon l'entreprise, cela "garantit la capacité maximale autorisée dans les véhicules de transport public (deux tiers de la capacité) et réaffirme la sécurité lors des déplacements avec STCP".

Le transporteur rappelle qu'au début du mois de juin, la moyenne quotidienne était de 137 mille passagers, soit une augmentation de 70% par rapport à la première semaine de déflation (4 mai – 80 000 en moyenne) et de 24% par rapport à la semaine précédente.

Au cours de la deuxième semaine de juin, la moyenne est passée à 143 000 passagers, pour ensuite atteindre 149 000 (le 15 juin) et 146 000 (le 22 juin).

En regardant cette baisse, STCP dit que la semaine «avec la fête de São João», qui est marquée le 24 juin, est en jeu.

Au cours de la 9e semaine de déflation (29 juin), la moyenne quotidienne de passagers est passée à 152 000 passagers, soit une augmentation de 88% par rapport à la première semaine et de 4% par rapport à la semaine précédente.

En juillet, les clients de bus STCP avec pass correspondent à environ 81%, alors qu'en février, dans la phase pré-covid-19, «les clients abonnés étaient de l'ordre de 86%».

«Les clients ont distribué 77% des abonnements en mai, 20% en titres occasionnels et 3% en titres de vols. En juin, le pourcentage de clients abonnés est passé à 82%, avec 15% de tickets occasionnels et 3% de tickets en vente », décrit STCP.

Selon l'entreprise, «au cours du dernier mois d'activité normale, en février (avant les restrictions liées à covid-19), STCP a présenté une demande quotidienne de l'ordre de 280 000 passagers par jour ouvrable».

STCP fournit le transport public public de voyageurs par route à l'AMP, sous un régime exclusif dans les limites de la municipalité de Porto, et sous le régime général de concession dans les municipalités voisines – Matosinhos, Maia, Valongo, Gondomar et Vila Nova de Gaia.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 585 000 morts et infecté plus de 13,6 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 1 679 personnes sur 47 765 confirmées infectées sont décédées, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

ACG // JAP

Covid-19: le contenu STCP avec 160 000 passagers en juillet atteint 58% de la demande pré-pandémique apparaît d'abord à Visão.