Depuis le 8, date à laquelle des mesures plus restrictives ont commencé à être appliquées à São Miguel, le couvre-feu était en vigueur sur l’île à 23h00 en semaine (heure qui sera désormais avancée à 20h00), en plus de la fermeture. écoles et changements d’horaires.

Les samedis et dimanches, l’interdiction de circuler sur la voie publique est à partir de 15h00, ayant déjà été mise en œuvre le week-end dernier.

Le couvre-feu, qui se poursuivra tant que l’état d’urgence décrété pour le pays sera en vigueur, jusqu’au 31 janvier, se termine toujours à 5 heures le lendemain.

Il existe plusieurs exceptions à l’interdiction de circuler sur la voie publique, comme les déplacements pour raisons de santé, le travail et l’achat de biens essentiels.

Le nouveau diplôme du gouvernement régional détermine également la fermeture des gymnases, des piscines couvertes, des casinos et des établissements de jeux sur toute l’île de São Miguel.

À partir d’aujourd’hui également, des clôtures sanitaires seront installées dans les paroisses de Rabo de Peixe (Ribeira Grande) et de Ponta Garça (Vila Franca do Campo).

Avec la mise en place des clôtures, qui resteront en vigueur jusqu’au 22 janvier, la circulation et la permanence sur la voie publique sont interdites et la fermeture de l’enseignement, de la restauration, des boissons, des établissements similaires et des cafés et l’annulation de tous événements culturels ou vie sociale prolongée.

« Le bilan que nous faisons est qu’il faut renouveler les mesures de ce système pionnier dans le cadre de l’extension de l’état d’urgence pour le pays, donc nous allons renforcer celles qui sont justifiées et dans les endroits où la transmission est la plus grave », a déclaré le président par l’exécutif de la coalition régionale PSD / CDS-PP / PPM, José Manuel Bolieiro, mercredi.

Défendant qu’il est préférable « d’être excessif dans la prudence que d’être négligent dans l’action », José Manuel Bolieiro a rappelé que la réalité épidémiologique aux Açores « est très spécifique et différente d’une île à l’autre ».

Les Açores comptent actuellement 846 cas actifs d’infection par le coronavirus SRAS-CoV-2, responsable de la maladie covid-19, dont 806 à São Miguel, 32 à Terceira, trois à Faial et cinq à Flores.

La pandémie de covid-19 a causé au moins 1 979 596 décès résultant de plus de 92,3 millions de cas d’infection dans le monde, selon un rapport de l’agence française AFP.

Au Portugal, 8 384 personnes sont décédées des 517 806 cas confirmés d’infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

PPF // VAM

Covid-19: l’île de São Miguel avec de nouvelles restrictions à partir d’aujourd’hui apparaît en premier à Visão.