La secrétaire d'État au Tourisme, Rita Marques, a déclaré aujourd'hui que les pertes subies par le secteur du tourisme, en raison de la pandémie du Covid-19, pourraient être supérieures à 50%, ajoutant qu'elle espère que l'année prochaine le secteur se redressera.

"Nous avions une estimation il y a quelques semaines que nous pourrions perdre quelque chose comme 50%, bien sûr, que cette évaluation est toujours une évaluation dynamique et, compte tenu des derniers développements, nous pouvons même nous attendre à un peu plus de pertes", a déclaré le secrétaire d'État. du tourisme.

Rita Marques, qui s'adressait aux journalistes en marge de la présentation d'une campagne lancée par Turismo do Porto and North of Portugal (TPNP) et la Porto Tourism Association (ATP), a déclaré que, malgré cela, le gouvernement «travaille dans un record d'optimisme modéré »pour que le secteur se redresse l'année prochaine.

Soulignant les mesures prises par l'administration centrale, telles que «préserver l'emploi et garantir la survie des entreprises au cours de cette année extraordinairement difficile», Rita Marques a déclaré que si les routes aériennes sont rétablies, le pays a «une forte probabilité »de récupérer« plus rapidement »l'activité touristique.

Interrogé par des journalistes sur le plan de route de TAP pour la région du Nord, à savoir l'aéroport Francisco Sá Carneiro, le secrétaire d'État a souligné que le gouvernement était "très actif dans la recherche de nouvelles routes" pour tous les aéroports nationaux.

Concernant la décision de laisser le Portugal en dehors de la liste des destinations sûres pour voyager, annoncée par le gouvernement britannique, Rita Marques a garanti qu'il n'y avait "aucun changement dans la planification des opérateurs aériens".

«Hier, nous n'avons pas eu de changement dans la planification des exploitants aériens concernant les engagements qu'ils avaient signés avec nous. Par conséquent, nous continuons de compter que nous aurons deux mille vols au départ du Royaume-Uni d'ici fin septembre », a-t-il assuré.

Le secrétaire d'État au Tourisme était présent aujourd'hui au lancement de la campagne «Lá em Cima», qui, développée par TPNP et ATP, vise à amener les Portugais à découvrir et redécouvrir les quatre sous-destinations de la région Nord: Porto, Minho, Douro et Trás- os-Montes.

En plus du secrétaire d'État et des présidents du TPNP et de l'ATP, la session a réuni le président de la Commission de coordination et de développement régional du Nord (CCDR-Norte), Fernando Freire de Sousa, et le président du conseil municipal de Porto , l'indépendant Rui Moreira.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 539 000 morts et infecté plus de 11,69 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 1 629 personnes sur 44 416 confirmées infectées sont décédées, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

SPYC // CSJ

Le contenu de Covid-19: les pertes dans le secteur du tourisme peuvent dépasser 50% – Le gouvernement apparaît en premier à Visão.