Lors d’une conférence de presse, Berto Cabral, qui est également le chef de l’Autorité régionale de santé des Açores, a justifié la décision par l’avancée du processus de vaccination contre le covid-19 dans la région et l’importance que cette période de l’année « est pour de nombreux secteurs ». de l’activité économique ».

A partir de 00:00 lundi, les municipalités de Ponta Delgada et Lagoa, sur l’île de São Miguel, et Angra do Heroísmo et Praia da Vitória, sur l’île de Terceira, avec un risque élevé de transmission du SRAS-CoV-2, sont dans une situation de calamité publique.

Néanmoins, les restrictions sont assouplies : dans les communes à risque moyen et élevé, les horaires des restaurants sont prolongés de 22h00 à 23h00, mais dans les quartiers à haut risque, les cafés doivent fermer à 20h00.

Également à partir de 00h00 le lundi, les restaurants, boissons et établissements similaires dans les comtés ci-dessous et à très faible risque ne sont plus obligés de fermer à minuit.

Dans les communes à risque moyen, ces espaces peuvent désormais fermer à minuit, alors qu’ils devaient fermer à 22h00, selon les modifications introduites dans la résolution du Conseil de gouvernement, déjà publiée au Journal officiel.

Un autre changement concerne la réduction de l’heure d’interdiction de circulation sur la voie publique dans les communes à risque, qui se situe désormais entre 00h00 et 5h00, et non plus entre 23h00 et 5h00.

Les exceptions prévues par la loi sont maintenues.

Les établissements commerciaux des communes à risque doivent fermer à 23h00, à l’exception des pharmacies, cliniques et stations-service.

Toujours dans les communes à haut risque, les veillées peuvent désormais avoir lieu jusqu’à 22h00, alors qu’auparavant elles ne pouvaient avoir lieu que jusqu’à 20h00.

Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 10 personnes dans les communes à très faible risque, huit à faible risque, six à risque moyen et quatre à risque moyen-élevé.

Les restaurants ne peuvent occuper qu’une capacité des trois quarts dans les comtés à très faible risque, les deux tiers à faible risque, la moitié à risque moyen et un tiers à risque moyen-élevé et élevé.

Dans les manifestations culturelles et sportives, la capacité maximale autorisée est de la moitié dans les communes à très faible risque, d’un tiers dans les communes à faible risque et d’un quart dans les échelons les plus élevés.

Les nouvelles mesures entreront en vigueur « exceptionnellement » à 00h00 le lundi et non à 00h00 le samedi.

Cela est dû, selon Berto Cabral, à la nécessité d’une préparation logistique à l’obligation de réaliser des tests de dépistage sur les trajets inter-îles au départ de l’île de Terceira, où la transmission communautaire a été déclarée.

« Ça demande qu’à la fois les laboratoires, les passagers, mais aussi les équipes qui seront sur chacune des îles pour contrôler ces passagers, aient la logistique en place pour que les choses fonctionnent », a-t-il justifié.

La résolution indique que les mesures actuelles sont « en vigueur jusqu’à 23h59 le 25 juillet », dimanche.

À partir de minuit le lundi, sur l’île de São Miguel, Ribeira Grande et Vila Franca do Campo sont à risque moyen-élevé et dans une situation d’urgence.

Les communes restantes des Açores seront en état d’alerte, avec des mesures prévues pour les communes à très faible risque, à l’exception des îles qui ont déjà atteint 70% de vaccination (Corvo, Santa Maria, São Jorge, Pico et Graciosa), où le les mesures restrictives ont déjà été assouplies.

L’évaluation des niveaux de risque dans la région est basée sur un modèle allemand de feux tricolores, et est calculée en fonction du nombre de nouveaux cas de covid-19 pour 100 000 habitants sur une période de sept jours.

Il existe cinq niveaux de risque : très faible (moins de 25 cas pour 100 000 habitants), faible (entre 25 et 49 cas pour 100 000 habitants), moyen (entre 50 et 74 cas pour 100 000 habitants), moyen élevé (entre 75 et 99 cas pour 100 000 habitants) et élevé (plus de 100 cas pour 100 000 habitants).

Les Açores comptent actuellement 495 cas actifs d’infection par le nouveau coronavirus, responsable de la maladie covid-19, dont 308 à São Miguel, 151 à Terceira, 13 à Pico, neuf à São Jorge, sept à Flores, six à Faial, et deux à Graciosa.

Le bulletin de l’Autorité sanitaire de mardi a enregistré 72 nouveaux cas de covid-19, dont 38 sur l’île de Terceira et 34 sur São Miguel, totalisant 436 infections actives, des chiffres qui n’étaient que proches de ceux du 10 avril, lorsque l’archipel a enregistré 76 nouveaux cas (75 à São Miguel et un à Terceira, enregistrant un total de 264 cas actifs de covid-19).

Le nombre de nouveaux cas de covid-19 a augmenté aujourd’hui aux Açores, enregistrant 71 nouveaux patients au cours des dernières 24 heures et 495 cas positifs actifs.

Depuis le début de la pandémie, 7 233 cas d’infection par le SRAS-CoV-2 ont été diagnostiqués dans la région, avec 6 556 guérisons et 35 décès. 85 personnes ont quitté l’archipel sans avoir été guéries et 62 ont présenté une preuve de guérison antérieure.

CYB // ACG

Le contenu Covid-19 : les Açores étendent les horaires d’ouverture des restaurants et réduisent l’interdiction de circulation apparaît d’abord à Visão.