Le régime de situation d'urgence qui n'était en vigueur que dans la zone métropolitaine de Lisbonne a commencé, à partir d'aujourd'hui, à s'appliquer à l'ensemble du continent et se poursuivra jusqu'au 30 septembre à 23 h 59.

Le gouvernement justifie la situation d'urgence sur tout le territoire du Portugal continental avec la croissance de nouveaux cas quotidiens de contagion de la maladie, la rentrée scolaire et l'augmentation attendue des personnes en circulation, à savoir, dans les transports publics dans les zones à forte densité populationnel.

Les nouvelles règles pour contenir le covid-19 incluent la limitation des concentrations à 10 personnes, à moins qu'elles n'appartiennent au même ménage, sur la voie publique et dans les établissements commerciaux et l'interdiction de la vente de boissons alcoolisées dans les zones de service ou les stations-service. de carburants.

Dans les établissements de vente au détail, y compris les supermarchés et hypermarchés, la vente de boissons alcoolisées à partir de 20h00 est interdite.

La consommation de boissons alcoolisées continue d'être interdite sur la voie publique, et l'alcool est également interdit dans les espaces extérieurs des restaurants et des boissons après 20 heures, sauf dans le cadre du service de repas.

Avec l'ouverture des écoles, restaurants, cafés et pâtisseries à 300 mètres des écoles seront limités à un maximum de quatre personnes par groupe, à moins qu'elles n'appartiennent au même ménage.

Dans les domaines de la restauration des centres commerciaux, la même limite maximale de quatre personnes par groupe est également imposée.

Les établissements commerciaux ne peuvent ouvrir qu'après 10 h 00, «à l'exception des pâtisseries, cafés, coiffeurs et gymnases», et l'heure de fermeture se situe entre 20 h 00 et 23 h 00, par décision municipale «selon réalité spécifique »dans chaque commune.

Les restaurants peuvent rester ouverts jusqu'à 1h00 et peuvent recevoir les clients jusqu'à minuit pour les repas.

En plus des règles pour la majeure partie du territoire continental, il existe des mesures spécifiques pour les zones métropolitaines de Lisbonne et de Porto, où le risque d'incidence de covid-19 est plus élevé en raison de la densité de population plus élevée, avec des échelles de rotation entre télétravail et travail ayant été déterminées face-à-face et le délai obligatoire des heures d'entrée et de sortie sur le lieu de travail, ainsi que des horaires différents pour les pauses et les repas pour les travailleurs.

La pandémie de covid-19 a déjà fait au moins 924 968 morts et plus de 29 millions de cas d'infection dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

Au Portugal, 1 871 personnes sont décédées des 64 596 cas confirmés d'infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

CMP (SSM) // JMR