Dans un communiqué, le propriétaire de Pingo Doce e Recheio souligne que «ce prix vise à reconnaître le travail et la contribution de ces employés aux résultats obtenus en une année aussi difficile que 2020, également décernée en Pologne et en Colombie, en un total d’environ 80 100 collaborateurs du groupe couverts ».

La prime sera payée avec le salaire du mois d’avril.

«Au Portugal, 84% des salariés éligibles recevront cette récompense individuelle d’un montant de 500 euros, qu’ils cumulent avec la rémunération variable mensuelle en vigueur et avec les différents programmes et actions d’accompagnement des salariés dans les dimensions de la santé, de l’éducation et du bien -être familier », déclare le groupe dirigé par Pedro Soares dos Santos.

En 2020, au début de la pandémie de covid-19, Jerónimo Martins a investi au Portugal «plus de 3,2 millions d’euros dans ces programmes de responsabilité sociale qui visent à aider les salariés».

Le groupe de distribution indique que, dans le domaine de la santé, «830 mille euros ont été alloués à des initiatives telles que les programmes SOS Dentista et SOS Dentista Júnior, qui soutiennent l’accès des employés et de leurs enfants aux prestataires de soins bucco-dentaires», dans un investissement annuel ci-dessus 320 mille euros.

Dans l’éducation, le montant investi représente «plus de 540 mille euros, il y a eu une adaptation du soutien aux besoins résultant de la pandémie», avec plus de 200 mille euros dans l’acquisition de plus de 900 équipements tels que des ordinateurs et des ‘tablettes’ afin que les enfants des employés puissent participer à des cours à distance.

«L’initiative« Espace d’étude en ligne »a également été développée dans le but de soutenir les enfants des employés dans l’étude, en fournissant des explications dans les disciplines de base des mathématiques portugaises et de l’anglais, ainsi que des activités didactiques», explique Jerónimo Martins.

Le groupe a octroyé plus de 100 bourses «à des salariés et / ou à leurs enfants n’ayant pas eu accès à une bourse de l’Etat, ce qui correspond à un investissement de plus de 130 milliers d’euros».

Par ailleurs, «environ 1,8 million d’euros ont été investis au Portugal, notamment dans le renforcement du Fonds d’urgence sociale pour faire face à la crise sociale et économique».

Le propriétaire de Pingo Doce précise qu’à travers le fonds «plus de 1 100 salariés ont été accompagnés en 2020, avec un investissement de 1,1 million d’euros, 20% de plus que celui réalisé en 2019».

Le groupe emploie plus de 33 000 personnes au Portugal, un nombre total de 118 000 dans les trois pays où il est présent.

«L’attribution de ce prix annuel se fait par l’approbation du conseil d’administration de Jerónimo Martins de la proposition présentée par son président, Pedro Soares dos Santos, et se traduit par un investissement global d’environ 50 millions d’euros, ce qui équivaut à environ 16% du résultat net 2020 », souligne-t-il.

Il s’agit de la 15e année consécutive au Portugal au cours de laquelle le prix extraordinaire est décerné aux employés des opérations.

Entre 2017 et 2021 – cinq ans -, l’investissement cumulé a dépassé 45 millions d’euros au Portugal.

Dans l’ensemble des trois pays où Jerónimo Martins est présent – Portugal, Pologne et Colombie – l’investissement est d’environ 190 millions d’euros.

ALU // EA

Contenu Covid-19: Jerónimo Martins attribue 11 ME de prix à 23 mille employés apparaît en premier à Visão.