Dans cette note, l’association déclare qu’il est «absolument essentiel que le gouvernement, au vu de la nette amélioration de la situation pandémique et dans l’attente du lancement prévisible d’un plan de déconfinition prochainement, envisage maintenant l’inclusion du commerce automobile, nouveau et utilisé, parmi les domaines d’activité économique, inclus dans la première phase du plan respectif ».

L’ANECRA a rappelé que c’était en effet l’un des premiers secteurs à reprendre l’activité lors de la première déflation en 2020, en grande partie à la suite du lancement du protocole de santé du secteur automobile »une clé« fondamentale au nécessaire sentiment de sécurité et de confiance de tous différents acteurs impliqués dans le processus: entrepreneurs, employés, fournisseurs et clients ».

En outre, selon l’association, «le secteur du commerce automobile, et en particulier la vente de véhicules neufs, est l’un des domaines les plus touchés par le processus de confinement, avec des pertes cumulées de près de 40% en 2020 et en le mois de février le plus récent, il était très proche d’une baisse de 60% ».

Pour l’ANECRA, «les conséquences de la situation actuelle, d’une paralysie quasi absolue de l’activité, peuvent présenter, à très court terme, un risque très élevé de déclenchement de faillites et de chômage de grande ampleur».

Pour cette raison, l’association affirme qu’il est «absolument impératif que le secteur du commerce automobile puisse rouvrir ses portes, en assurant, logiquement, le respect par tous, d’un ensemble de bonnes pratiques et réglementations édictées par la DGS [Direção-Geral da Saúde] et qui sont incarnés dans le protocole de santé précité pour le secteur automobile ».

Le gouvernement a convoqué mercredi les confédérations syndicales et patronales à une réunion extraordinaire de consultation sociale pour leur présenter le plan de déconfiguration.

L’appel, auquel l’agence Lusa avait accès, a été adressé vendredi soir aux partenaires sociaux par le Conseil économique et social (CES), à la demande du cabinet du ministre du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale, avec la promesse l’ordre du jour leur sera transmis en temps voulu.

ALYN (RRA) // EA

Le contenu du Covid-19: Il est «fondamental» que le commerce automobile soit dans la 1ère phase du manque de définition – ANECRA apparaît en premier dans Visão.