António Costa s'exprimait lors d'une cérémonie dans les jardins du palais de Belém, à Lisbonne, au cours de laquelle les présidents de la Fédération portugaise de football (FPF), Fernando Gomes, et du conseil municipal de Lisbonne, Fernando Medina, et le chef de l'État, Marcelo, ont également pris la parole. Rebelo de Sousa.

«Je voudrais ici remercier les professionnels de la santé et tous les Portugais qui ont permis au Portugal de s'affirmer comme une destination sûre. Et c'est le grand message que le choix de l'UEFA pour organiser cette compétition au Portugal donne au monde entier: c'est que le Portugal est une destination sûre », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a décrit le Portugal comme un endroit sûr où vivre, visiter, travailler ou investir et a souligné que «même la semaine dernière, il a vu sa reconnaissance renouvelée comme le troisième pays le plus pacifique du monde, le plus paisible de toute l'Union européenne. »Et que« pendant trois années consécutives, elle a été choisie comme la meilleure destination touristique du monde ».

"Cette reconnaissance par l'UEFA que nous sommes une destination sûre est quelque chose de très important dans l'effort énorme que tout le pays déploie actuellement pour, en même temps que nous combattons la pandémie, être en mesure de travailler pour la reprise de notre économie", a-t-il ajouté, envoyant un J'embrasse «avec une profonde gratitude et une amitié pour le travail remarquable que vous avez accompli» pour le président de FPF et son équipe.

Selon António Costa, «le mérite, la compétence, le prestige, l'engagement, l'énorme capacité diplomatique» de la FPF et, en particulier, de son président, ont été décisifs pour le choix annoncé aujourd'hui par l'union des fédérations européennes de football.

Bien qu'aucun club portugais ne joue déjà en Ligue des champions, le Premier ministre a qualifié la phase finale de cette compétition, qui se déroulera à Lisbonne, du 12 au 23 août, de «victoire précoce pour tous les portugais», pour son comportement dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

"C'est l'effort de tous, l'énorme discipline avec laquelle chacun a suivi les règles de l'enfermement, ils ont pratiqué les règles de la distance sociale, les règles de protection individuelle qui nous ont permis de différencier le Portugal et la façon dont le Portugal a réussi à contrôler cette pandémie", a-t-il maintenu.

Selon lui, cela «est également un prix mérité pour les professionnels de la santé», qui a démontré que le Portugal dispose d'un Service National de Santé (SNS) «robuste pour répondre à toute éventualité».

L'UEFA, l'union des fédérations européennes de football, a annoncé aujourd'hui que les finales de la Ligue des champions 2019/2020 auront lieu à Lisbonne, avec des quarts de finale, des demi-finales et des finales disputées entre le 12 et le 23 août dans les stades de José Alvalade et Luz, lors des éliminatoires du match.

Le 2 juin, le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, avait déclaré qu'il s'attendait à "de bonnes nouvelles" en août sur le football international au Portugal, mais a affirmé à l'époque qu'il ne lui appartenait pas de faire cette annonce.

L'édition 2019/2020 de la Ligue des champions a été interrompue en mars en raison de la pandémie de Covid-19. La finale était initialement prévue pour mai à Istanbul, en Turquie.

La pandémie de Covid-19, une maladie causée par un nouveau coronavirus détecté en décembre dernier dans le centre de la Chine, a atteint 196 pays et territoires et a déjà tué plus de 443 000 personnes dans le monde.

Au Portugal, les premiers cas ont été confirmés le 2 mars et 1 523 personnes sont décédées sur un total de 37 672 recensés comme infectés, selon le rapport rendu public aujourd'hui par la direction générale de la santé (DGS).

IEL // JPS

Costa pense que le grand message de l'UEFA est que le Portugal est une destination sûre apparaît d'abord à Visão.