Ce week-end, des élections locales ont lieu et Jornal Económico a rassemblé une série de questions-réponses, sur la base d’informations de la Commission électorale nationale (CNE), dans le but de clarifier les éventuels doutes pouvant survenir par rapport aux votes.

Comment puis-je connaître mon numéro d’électeur et mon lieu de vote?

Selon la CNE « le nombre d’électeurs a été supprimé. Pour voter, il vous suffit d’indiquer votre nom au président de séance et de remettre votre pièce d’identité civile, si vous en avez une ». Concernant le lieu de vote, il est nécessaire de consulter « les avis sur le déploiement des bureaux de vote » ou vous pouvez également obtenir ces informations auprès des services de votre Conseil Paroissial.

Puis-je connaître les noms des citoyens qui font partie des bureaux de vote ?

Oui, et selon la CNE, il suffit de consulter l’avis « avant le jour du scrutin, à la porte du siège du Conseil paroissial et le jour du scrutin, à la porte de l’immeuble où est situé le bureau de vote ».

Le jour des élections, à quelle heure puis-je voter ?

La Commission électorale nationale définit que le vote sera possible « après 8 heures et jusqu’à 20 heures. Passé ce délai, seuls les électeurs présents dans le bureau de vote peuvent voter. Une fois constitué, à 7h30, le bureau de vote ouvre ses portes, expose l’urne vide à l’extérieur et décharge les votes anticipés qu’il a reçus. Pendant ce temps, il n’admet l’entrée que des électeurs qui ont l’intention de se plaindre. A 8 heures, il vérifie les installations et la documentation puis vote sur les membres du bureau et les délégués inscrits dans cette section. Alors seulement, votez les électeurs qui y sont présents ».

Quels documents dois-je soumettre pour voter?

Le CNE précise qu’il est « avantageux pour vous de vous munir de votre pièce d’identité civile ou de tout autre document officiel contenant votre photographie mise à jour ». Cependant, la carte de citoyen, comme tout autre document officiel contenant une photographie, ne sert que de pièce d’identité. Le vote doit se faire en personne et ne peut pas avoir lieu, par exemple, par courrier électronique.

Que faire si je n’ai pas de pièce d’identité ? Puis-je voter ?

Il est possible de le faire. Selon le CNE « vous pouvez utiliser tout autre document officiel contenant une photographie à jour ou utiliser deux électeurs pour certifier, sous un engagement sur l’honneur, leur identité ou encore être reconnu à l’unanimité par le bureau de vote. Dans ces cas, vous devez chercher votre numéro d’identification auprès des services de la mairie ».

Dois-je voter pour les trois organes municipaux ?

Non, et si vous n’avez pas l’intention de remettre le bulletin de vote pour l’un des organes à élire, vous devez en informer le conseil d’administration et le vote comptera comme une abstention.

Puis-je voter avec mon stylo ?

Selon la CNE « rien ne l’empêche », mais « pour protéger le secret du vote, il convient d’utiliser le stylo à bille à disposition des électeurs dans les bureaux de vote, en se désinfectant les mains immédiatement avant et après l’avoir utilisé ».

Si je fais une erreur en mettant la croix sur le bulletin, où je le veux, que dois-je faire ?

Si vous préférez, vous pouvez cocher toutes les cases pour ne pas révéler votre choix, puis demander au président de scrutin un autre bulletin de vote et rendre le premier. Ce premier vote de votre part doit être enregistré comme « Non utilisé », il sera paraphé et conservé séparément.

Qui peut se plaindre des irrégularités survenues lors du vote ? Comment puis-je le faire?

Le Comité souligne que « tout électeur, délégué, représentant et candidat peut se plaindre ou présenter une protestation par écrit et la remettre à la table du bureau de vote.
Le CNE met à disposition dans tous les bureaux de vote des modèles de protestations et de réclamations, à usage facultatif, qui permettent à l’électeur de conserver un duplicata de la protestation présentée ». Le conseil est obligé de recevoir des plaintes et son refus est un crime.

Y a-t-il des priorités dans les files d’attente pour voter?

Oui, le CNE informe que la priorité va aux « personnes handicapées, personnes âgées, femmes enceintes et personnes accompagnées de nourrissons ». « À l’exception de ceux qui, le jour du scrutin, exercent les fonctions de président, de délégué ou de suppléant », ajoute-t-il.

Est-il possible de révéler mon sens de vote?

Cela dépend de l’espace où vous vous trouvez. Le CNE souligne que « non [é permitido revelar sentido de voto], s’il se trouve à l’intérieur du bureau de vote ou à proximité, sauf en cas de sondages autorisés. Nul ne peut être, sous aucun prétexte, obligé de révéler le sens de son vote ou d’être interrogé à ce sujet par une autorité quelconque ».