La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré aujourd'hui qu'elle "reste convaincue" qu'un accord avec le Royaume-Uni est possible et a appelé à la "responsabilité" de ne pas accentuer la crise causée par la pandémie par un non-accord.

"Nous voulons un accord, nous travaillons dur sur les négociations et je suis toujours convaincu qu'un accord est possible", a déclaré le président de la Commission européenne à la presse à Lisbonne.

«J'appelle à la responsabilité en ces temps où nos économies, des deux côtés de la [Manche], ont été durement touchées: nous devons tout mettre en œuvre pour trouver un accord […] et ne pas augmenter l'impact négatif sur nos économies» , il a déclaré.

Ursula von der Leyen, qui a entamé une visite au Portugal aujourd'hui, s'est adressée à la presse aux côtés du Premier ministre, António Costa, et a souligné qu '"il y a une fin naturelle" aux négociations sur les relations futures entre le Royaume-Uni et l'Union européenne , la fin de la période transitoire, le 31 décembre, avertissant que la ratification d'un pacte par les deux doit être achevée d'ici la fin de l'année.

"Les détails sont clairs et il y a une volonté de notre côté d'aller de l'avant et d'avoir un accord clair", a-t-il insisté, sans évoquer directement la "menace" de Londres de ne pas respecter l'accord de retrait signé avec l'Union européenne.

António Costa, également interrogé sur les perspectives du cycle de négociations final qui a débuté aujourd'hui, a souligné que «le respect des traités est un principe fondamental de l'ordre international», jugeant «inimaginable qu'un pays comme le Royaume-Uni enfreigne un principe fondamental tel que respect des traités ».

"Pour notre part, nous le respecterons certainement et le Royaume-Uni le respectera certainement", a déclaré le Premier ministre.

Costa a souligné que la nouvelle relation entre l'Union européenne et le Royaume-Uni est «entre voisins, partenaires économiques et alliés de l'OTAN» et que «rien ne peut saper la confiance» entre eux.

"Cette confiance commence à se renforcer maintenant, de la manière dont nous sommes capables d'exécuter un accord de sortie et de négocier le prochain accord", a-t-il ajouté.

MDR // SR

Contenu du Brexit: Von der Leyen «convaincu qu'un accord est possible» et demande des responsabilités apparaît en premier dans Vision.