Selon un projet de résolution (une initiative sans force de loi) remis aujourd’hui à l’Assemblée de la République, le BE recommande à l’exécutif socialiste « de prolonger d’urgence, jusqu’à fin 2021, un soutien extraordinaire aux travailleurs indépendants et informels, à savoir o « Soutien extraordinaire à la réduction de l’activité économique des travailleurs indépendants » (AERA), garantissant que personne ne soit laissé sans protection ».

Lors d’une conférence de presse pour la remise du diplôme, le député bloquiste José Soeiro a jugé « inacceptable qu’à ce moment-là, le soutien aux indépendants qui étaient couverts prenne fin ».

Soulignant l’urgence de proroger cette mesure, le parlementaire a exhorté le gouvernement à se prononcer en faveur de la prorogation aujourd’hui, lors de la réunion du Conseil des ministres.

« Vous devriez le faire maintenant, les gens ont perdu des soutiens, sont désespérés, ont des factures à payer, n’ont plus aucun soutien, étant dans une situation où ils n’ont pas repris leurs activités et c’est pourquoi nous lançons cet appel », a-t-il soutenu.

Le projet de résolution bloquiste préconise également la reprise automatique du « paiement à tous les bénéficiaires de cette aide qui étaient couverts en avril et ont donc reçu une aide en mai ».

Le 1er mai, un amendement est entré en vigueur qui a restreint ce soutien aux travailleurs dans les domaines du tourisme, de la culture, de l’événementiel et des spectacles.

Cependant, le député bloquiste a évoqué que « même ceux qui seraient censés être couverts, parce qu’ils appartiennent à ces secteurs », ne le sont pas, « car ils n’ont pas le code d’activité qui fait partie de l’ordonnance » publiée le 16 avril dans Journal de la République.

« Beaucoup d’entre eux doivent inscrire ces codes d’activité car ils ont beaucoup d’emplois, dans différents domaines et dans différentes fonctions, c’est-à-dire qu’il n’y a pas seulement actuellement des milliers de travailleurs », a expliqué José Soeiro.

Interrogé sur les raisons pour lesquelles le BE a choisi d’élaborer un projet de résolution, le député a expliqué la lenteur du processus législatif compte tenu de « l’urgence de la situation » pour les indépendants, alors que le gouvernement peut désormais modifier le décret.

José Soeiro a également déclaré que le BE déposera une requête pour exiger de l’exécutif qu’il divulgue « combien de travailleurs ne sont plus couverts par l’aide extraordinaire à la réduction d’activité, comme même ceux qui seraient censés être couverts », car ils appartiennent à la secteurs qui sont encore considérés, ne sont pas inclus en raison de la nullité du code d’activité.

AFE // ACL

BE content veut l’extension de l’aide extraordinaire aux travailleurs indépendants apparaît d’abord à Visão.