« Très agréable. Vous ne l’avez pas trouvé ? », a répondu António Costa à l’agence Lusa lorsqu’on lui a demandé, à son arrivée à Covilhã, le trajet qu’il a effectué aujourd’hui, pour la première fois, après la réouverture du tronçon ferroviaire à la circulation commerciale, le 2 mai.

Le chef du PS a voyagé aujourd’hui en train, le long de la ligne Beira Baixa, entre les villes de Guarda et Covilhã, dans le cadre de la tournée de présentation des candidats aux conseils municipaux respectifs, quittant Guarda à 16h48, accompagné du candidat Luís Couto, et est arrivé à Covilhã vers 17h35, où l’attendait le candidat local Vítor Pereira.

A leur arrivée, le secrétaire général du PS et Premier ministre a déclaré aux journalistes que l’investissement réalisé dans la réouverture de la section ferroviaire Guarda – Covilhã « en valait la peine » et « sera surtout progressivement payant ».

« Malheureusement, ces travaux ont été achevés en pleine pandémie, donc, à un moment de contraintes extrêmement fortes sur la mobilité des personnes. Mais, au fur et à mesure que nous retournerons à la mobilité, nous aurons certainement de plus en plus recours à ce train. Comme nous l’avons tous vu, la route est belle, d’un point de vue touristique, et elle est aussi très utile, certainement, pour ceux qui travaillent des deux côtés », a-t-il déclaré.

António Costa a ajouté que l’investissement réalisé par le gouvernement dans la réouverture et la modernisation de cette section de la ligne Beira Baixa est important « pour la région et pour le pays ».

« Ce travail est un travail fondamental pour nous pour apporter cette contribution générale au développement du pays », a-t-il conclu.

Le chef du PS a voyagé aujourd’hui en train, le long de la ligne Beira Baixa, entre les villes de Guarda et Covilhã, dans le cadre de la tournée de présentation des candidats aux conseils municipaux respectifs.

C’était la première fois que le secrétaire général du PS et le Premier ministre empruntaient cette route qui a rouvert au service commercial le 2 mai et a été inaugurée le 4 mai par le ministre des Infrastructures Pedro Nuno Santos.

Le tronçon ferroviaire de la ligne Beira Baixa entre les villes de Guarda et Covilhã était fermé depuis 2009 et rouvert après des travaux de requalification et d’électrification.

L’investissement total dans le projet de modernisation de la section était d’environ 77 millions d’euros.

ASR // MSP

Le contenu Autárquicas : Costa dit que « ça valait le coup » de rouvrir la ligne Beira Baixa Guarda — Covilhã apparaît en premier à Visão.