206 kilos de «cerises illégales» ont été saisis chez un marchand ambulant de Loulé, car il n’avait pas la licence requise.

Dit des rapports, tout ce qu'il devait faire était de communiquer le fait qu'il vendrait des cerises au «balcão do empreendedor» à Loulé Câmara. Le fait qu’il ne signifiait pas que le transport de 1 200 € avait été «confisqué».

Après vérification de l'état des cerises, elles ont été livrées aux institutions de solidarité sociale