L’étude conclut qu’il y a quatre femmes pour six hommes mentionnés dans les programmes de théâtre, et que les hommes dominent les catégories professionnelles de dramaturge, metteur en scène et personnel technique, tandis que les femmes occupent plus de 70% des postes de «costume» et de «coiffeur» . ».

Néanmoins, l’étude, publiée à l’occasion de la Journée internationale de la femme, révèle également l’impact «remarquable» des femmes metteuses en scène et dramaturges sur la diversité des équipes créatives.

L’étude intervient à un moment où de nombreux théâtres européens restent fermés, tout en reconnaissant la nécessité d’utiliser ce temps pour réfléchir à la manière de construire un avenir plus inclusif dans le théâtre et la vie publique.

L’étude a couvert 22 pays européens, dont plus de 4 000 personnels de théâtre et une analyse de plus de 11 500 artistes dans 650 spectacles.

On a constaté que les femmes ont des situations contractuelles moins sûres que les hommes et sont «moins présentes au sommet de la hiérarchie».

Les résultats ont révélé une absence «significative» de personnes issues de minorités (y compris l’orientation sexuelle, l’appartenance ethnique, les personnes trans et handicapées) parmi le personnel des théâtres membres de l’ETC.

Les hommes sont plus visibles que les femmes dans les programmes de théâtre, et dominent les «postes prestigieux» de dramaturge, metteur en scène et personnel technique, tandis que les femmes occupent plus de 70% des postes de «costumier» et de «coiffeur».

L’étude a également montré que le genre des décideurs du théâtre a un impact significatif sur leurs choix: des hommes plus visibles ».

Selon l’analyse, sur scène, 43% des personnages étaient des femmes, contre 57% des personnages qui étaient des hommes.

Cette étude, la première analyse de la diversité parmi le personnel et sur les scènes de théâtre à travers l’Europe, a été réalisée pour ETC par des chercheurs de l’Université catholique de Louvain (UCLovaina), Belgique.

Les résultats sont le résultat d’un auto-examen volontaire par les théâtres membres de l’ETC, dans une tentative de découvrir et de conduire un changement sur les inégalités entre les sexes et le manque de diversité qui prévaut dans tous les secteurs du divertissement.

AL // MAG

Le contenu de l’étude révèle les inégalités entre les sexes dans la programmation théâtrale à travers l’Europe apparaît en premier dans Vision.