Dans un communiqué, le groupe, qui a réalisé ce travail en partenariat avec Ipsos, a conclu qu' »environ 62% des Portugais ont prévu de voyager pendant les mois d’été et 46% choisissent le Portugal comme destination préférée pour leurs vacances ».

Selon la même étude, « à l’étranger, l’Espagne (18 %) est la destination choisie par les citoyens portugais cet été, suivie de la France (9 %) et de l’Italie (5 %) », et « seulement 26 % des Portugais ont déjà réservé vos vacances ou une partie de celles-ci, une tendance qui va dans le sens de la plupart des pays étudiés ».

Dans le même temps, l’étude a révélé que « le Portugal est la destination préférée des Espagnols ».

« Le nettoyage des moyens de transport (56%) et l’accès aux informations liées au covid-19 dans la destination de vacances choisie (47%), ainsi qu’un test négatif pour le virus avant le voyage (46%) sont quelques-unes des conditions. le plus apprécié des Portugais pour décider où prendre les vacances de cet été », a ajouté Europ Assistance.

Selon les résultats du baromètre, « après plusieurs mois de confinement, et bien que les lieux proches de la mer soient les plus demandés par les touristes européens (58%), les voyageurs interrogés montrent une préférence croissante pour des vacances dans des lieux isolés et guidés par les nature, en dehors des grandes villes et qui leur permettent de passer du temps près de la famille et des amis », lit-on dans la même note, qui donne l’exemple du « Portugal, de la France, de la Belgique, de l’Espagne et du Royaume-Uni, où il y a plus d’intérêt à faire vacances à la campagne ».

Selon l’étude, « le budget moyen des Européens a diminué de 21% par rapport à 2019, s’établissant à 1 556 euros », et « le budget moyen des Portugais pour les vacances d’été était le seul des pays analysés à rester stable, s’établissant à 1 339 euros ».

« La plupart des citoyens européens (71 %) expriment une grande inquiétude quant à la santé de leur famille et de leurs amis lorsqu’ils voyagent, en particulier ceux vivant au Portugal, en Espagne, en Italie et en Pologne », indique l’étude, ajoutant que « les Portugais (75 %) sont parmi les plus préoccupés par les répercussions économiques de la crise sanitaire ».

Les résultats de l’étude montrent également qu’« avec l’Asie et les États-Unis, les Portugais (31%) sont les citoyens européens qui envisagent le plus de travailler depuis leur destination de vacances ».

Les Portugais préfèrent la voiture (58%) pour voyager, selon le communiqué, « car c’est le moyen de transport le plus pratique pour atteindre leur destination, tandis que 34% choisissent de voyager en avion, un pourcentage supérieur à la moyenne européenne de 22% ». .

En revanche, concernant le « passeport de voyage numérique, environ 88% des Portugais déclarent qu’il devrait inclure des politiques de protection des données et de confidentialité et 85% pensent qu’il s’agit d’une initiative qui facilite les voyages internationaux, ainsi que de fédérer les gouvernements et les entreprises autour d’un format universel », précise Europ Assistance.

Le 20e Baromètre annuel des vacances d’été d’Europ Assistance a été réalisé par Ipsos, à travers une enquête en ligne auprès de 14 000 personnes en Europe (France, Allemagne, Italie, Autriche, Belgique, Espagne, Pologne, Portugal, République tchèque, Suisse et Royaume-Uni), Asie (Chine et Thaïlande) et les USA, entre le 5 et le 20 mai, avec des échantillons nationaux représentant 1 000 personnes par pays.

ALYN // MSF