Jardim da Sereia accueillera à nouveau les concerts du City Festival (tous gratuits), les spectacles commençant le 1er juillet avec Aurea, a annoncé aujourd’hui la mairie de Coimbra lors d’une conférence de presse.

Le programme comprend également un concert de guitare portugaise de Bruno Costa, de Coimbra, avec la participation de Cuca Roseta, André Sardet et Vitorino, et se termine le 10 juillet avec un spectacle hommage à Zeca Afonso, dans lequel les musiciens Salvador Sobral et Cristina Branco .

Samuel Úria et Time to Tramp (un groupe hommage à Supertramp) participent également à l’événement.

Le vice-maire de Coimbra, Francisco Veiga, a souligné que la municipalité souhaitait dans cette édition assumer un « programme audacieux, éclectique et complet » et, en même temps, réduire les coûts par rapport au budget des années précédentes.

Cette année, les City Parties coûteront 245 mille euros, soit 120 mille euros de moins qu’en 2020, l’année où « il n’y a pas eu de feu d’artifice », a souligné le maire, José Manuel Silva, faisant référence au spectacle pyrotechnique qui coûtera 70 mille euros.

Le maire a également souligné le fait qu’il n’y a pas de chevauchement entre les célébrations civiles du jour de la ville (4 juillet) et les célébrations religieuses associées à la patronne de Coimbra, la reine Santa Isabel, afin de garantir que le maire puisse également être présents associés aux célébrations ecclésiastiques.

Contrairement aux années précédentes, les célébrations civiles auront lieu sur la Praça do Comércio, où se déroulera la Foire du livre.

« Malgré cette belle Salle Noble, nous voulons apporter la célébration civile de la ville au peuple, dans un quartier ouvert et noble de la ville, comme la Praça do Comércio », a souligné José Manuel Silva.

Le président de la Confraria Rainha Santa Isabel, Joaquim Nora, était également présent à la conférence de presse, qui a souligné que le programme de cette année visait à améliorer les célébrations religieuses, résultat de deux ans sans procession à cause de la pandémie.

Après trois jours de prédication dans l’église de Rainha Santa Isabel, par l’archevêque d’Évora, Francisco Coelho, il y aura une messe solennelle le 4 juillet, au même endroit, suivie, le 7 juillet, de la procession de l’image de la reine Père Noël à l’église de Santa Cruz.

L’image restera dans cette église jusqu’au 10 juillet, date à laquelle il y aura une nouvelle procession de retour à Santa Clara-a-Nova.

Joaquim Nora a souligné qu’en plus des célébrations religieuses, il y aura un programme culturel, avec des concerts entre le 18 juin et le 17 juillet.

JGA // SSS