Selon un communiqué publié aujourd’hui, le premier trimestre de cette année « a commencé avec de bonnes perspectives, la pandémie entrant dans une phase endémique ».

« Cependant, depuis la mi-février, le conflit en Ukraine affecte la confiance des consommateurs et pose des défis supplémentaires aux entreprises. Dans ce contexte, le chiffre d’affaires consolidé a enregistré une performance solide et positive, avec une augmentation de 5% d’une année sur l’autre à 1,7 milliard d’euros, le meilleur premier trimestre de ventes de Sonae, en mettant l’accent sur les performances de MC et de Zeitreel », a déclaré le groupe. .

Dans le cas de MC, propriétaire de Continente, « le chiffre d’affaires total a augmenté de 3,8 % d’une année sur l’autre, à 1 294 millions d’euros, avec un LfL [comparável, do inglês ‘like-for-like’] de 2,2 %, principalement soutenus par les formats non alimentaires, qui se sont remis des restrictions de confinement de l’an dernier et ont capté l’amélioration de la consommation non domestique, et par l’inflation alimentaire, qui a atteint 5 % au 1T22 [primeiro trimestre de 2022] », il a dit.

De son côté, l’EBITDA sous-jacent du groupe (bénéfice avant impôts, intérêts, dépréciation et amortissement) « s’est amélioré de 9,7% sur un an au 1T22, à 121 millions d’euros, principalement en raison de la reprise de l’activité mode », a indiqué le groupe.

Ainsi, « cette performance opérationnelle positive, conjuguée à un redressement continu des activités consolidées par mise en équivalence et à la valeur ajoutée de l’opération de portefeuille, a conduit à une croissance de 17,2% de l’EBITDA consolidé, à 149 millions d’euros, malgré la forte augmentation supplémentaire des coûts énergétiques d’environ 20 millions d’euros ».

« Compte tenu de la solide performance opérationnelle et de la bonne gestion du portefeuille, le résultat net (attribuable aux actionnaires) de Sonae a atteint 42 millions d’euros, une amélioration significative par rapport au 1T21 », a-t-il souligné.

Selon Sonae, « malgré le contexte économique difficile, l’effet défavorable du calendrier de Pâques et une comparaison exigeante, MC a de nouveau affiché un ensemble de résultats solides au 1T22, continuant à gagner des parts de marché, bénéficiant de meilleurs niveaux de perception client ».

Sonae a également indiqué que « cette solide performance était particulièrement positive compte tenu de l’environnement macroéconomique et commercial, notamment depuis la mi-février avec le début de la guerre en Ukraine », indiquant que « les ventes en ligne ont doublé par rapport aux niveaux d’avant la pandémie, atteignant 3,2% ». du chiffre d’affaires total au 1T22 et sur une trajectoire de consolidation naturelle des taux exceptionnellement élevés des deux dernières années ».

En revanche, dans le cas de Worten, « après deux années consécutives de croissance significative, le marché de l’électronique au Portugal s’est contracté au 1T22, principalement en raison du contexte pandémique au 1T21, qui a nettement profité au canal ‘en ligne’ et a stimulé les ventes de produits informatiques ».

De plus, le 1T22 « a également été caractérisé par un hiver moins rigoureux qui a limité la demande pour les catégories saisonnières. Ce contexte défavorable du marché de l’électronique et la réorganisation de l’offre en Espagne continentale ont contribué à une réduction du chiffre d’affaires de 4,1% à 261 millions d’euros au 1T22 (contrastant avec une croissance LfL de +29,3% enregistrée au 1T21) », lit-on dans la même notice.

Pour Sonae Sierra, qui gère des centres commerciaux, « le début de 2022 a montré des signes positifs de reprise ».

« Après deux années difficiles, avec la pandémie imposant plusieurs semaines de fermeture des centres commerciaux, Sierra a réussi à enregistrer des améliorations de ses indicateurs clés de performance opérationnelle qui ont continué à converger vers des niveaux pré-pandémiques », a-t-il déclaré, notant que « le portefeuille européen Sierra a enregistré un taux d’occupation plus élevé (96,9 %, +0,6 pp d’une année sur l’autre) et les ventes LfL des locataires ont augmenté de plus de 90 % d’une année sur l’autre jusqu’à la fin du 1T22, avec une reprise significative dans tous les pays, notamment en Portugal après la fermeture des centres commerciaux pendant 2,5 mois au 1T21 », a déclaré le groupe.

Ainsi, « en comptabilité proportionnelle, le résultat net total [da Sierra] atteint 9,8 millions d’euros à la fin du 1T22, +6,6 millions d’euros par rapport au 1T21 ».

En revanche, « dans le secteur de la mode, le 1T22 a été caractérisé par une nette reprise, Zeitreel parvenant à retrouver les niveaux de ventes du 1T19, après deux années très difficiles pour l’industrie de la mode, affectée par les restrictions de la pandémie », avec un « chiffre d’affaires consolidé de 96 millions d’euros, +57% d’une année sur l’autre par rapport au 1T21 (+88% LfL), ce qui représente une solide reprise dans toutes les marques et tous les canaux clés ».

ALYN // CSJ