Le programme d’aide à la relance des territoires européens et de la cohésion (REACT – UE) fournit 28 millions d’euros pour financer des projets d’assainissement des eaux usées, a annoncé aujourd’hui le gouvernement.

Dans un communiqué, le ministère de l’Environnement et de l’Action pour le climat (MAAC) a révélé que deux appels d’offres sont ouverts pour des investissements dans les infrastructures d’assainissement des eaux usées, pour un montant total de 28 millions d’euros.

L’un des avertissements est destiné aux entités de gestion en déclin, plus précisément aux sociétés guas do Norte, Águas do Alto Minho et Águas da Região de Aveiro.

L’objectif, dans ce cas, est « de soutenir des projets qui améliorent l’accessibilité physique aux services d’assainissement dans les zones non encore desservies ».

« Cet appui vise également à assurer la pérennité du système d’assainissement dans les volets environnemental, économique et infrastructurel en optimisant l’utilisation des capacités installées, en assurant la bonne qualité de service et des plans d’eau dans ces régions », a expliqué la MAAC.

L’autre avis vise à gérer les entités à forte demande et les actions seront en charge d’AgdA – Águas Públicas do Alentejo et Aquanena – Société municipale d’eau et d’assainissement d’Alcanena.

L’objectif est de soutenir « des projets qui assurent le bon traitement des eaux usées dans des infrastructures de traitement présentant des difficultés opérationnelles, du fait de contraintes technologiques sur les infrastructures existantes ou les effluents traités ».

« Ces interventions permettront le respect des niveaux de qualité définis par l’autorité environnementale et l’amélioration de la qualité des masses d’eau », peut-on lire dans le communiqué.

Selon le ministère dirigé par João Pedro Matos Fernandes, les 28 millions d’euros de ces deux avis d’appel d’offres font partie du budget global de 35 millions d’investissements de REACT-EU pour les interventions d’assainissement, alloué à MAAC.

Le Gouvernement a précisé qu’un troisième avis d’appel d’offres est également prévu, « d’un montant de sept millions d’euros, pour 2022 ».

REACT-EU (Aide à la relance pour la cohésion et les territoires européens) est l’initiative de la Commission européenne, « dans le cadre des programmes de la politique de cohésion en cours pour jeter les bases de la relance post-covid-19 », a-t-il déclaré.

« Ce mécanisme de financement constitue une passerelle vers le plan de relance à long terme, avec un soutien à des interventions d’exécution rapide, jusqu’en 2023 », selon le ministère.

RRL // MSF

Le contenu du gouvernement fournit 28 ME pour les interventions d’assainissement des eaux usées apparaît en premier dans Vision.