Lisbonne, 15 octobre 2021 Lusa) –

La présence de Letizia Battaglia, 86 ans, est l’un des temps forts de la 14e édition de la Festa do Cinema Italiano, qui se déroulera du 2 au 10 novembre, à Lisbonne mais aussi dans neuf autres villes du pays, au cours du le mois prochain.

« Le Parti rend hommage au photographe Letizia Battaglia, un nom incontournable de la photographie italienne et un photojournaliste mondialement reconnu pour son travail unique dans le portrait de la mafia italienne. Bien qu’elle soit devenue célèbre pour ses photographies dans la mafia, Battaglia a également documenté la vie quotidienne sicilienne », explique l’organisation.

Le photojournaliste, qui en 2007 avait déjà exposé au Portugal, inaugurera une exposition photographique – à une date et un lieu à préciser – intitulée « Mafia, Passione… Amore », en compagnie du photographe Roberto Timperiq.

L’auteure sicilienne exposera également le documentaire « Shooting the Mafia », que Kim Longinotto a réalisé à son sujet, et le film « Il était une fois la mafia », de Franco Maresco, primé cette année à Venise.

En 2007, alors qu’elle était à Lisbonne, Letizia Battaglia confiait dans une interview à l’agence Lusa qu’elle se considérait comme une « chroniqueuse du quotidien » en noir et blanc, et marquée par la brutalité des meurtres de la mafia sicilienne.

« C’était inévitable que je tombe sur la mafia, car ils étaient en ville et j’étais de l’autre côté avec la caméra », se souvient Letizia Battaglia.

Au programme également la présence au Portugal du réalisateur Alessandro Rossellini, petit-fils du cinéaste italien Roberto Rossellini, qui présentera le film « Les Rossellini », sur la famille.

Le réalisateur Beniamino Barrese et l’actrice et mannequin Benedetta Barzini – fils et mère – seront également à Lisbonne, pour le documentaire « La scomparsa di mia madre », qu’il a réalisé.

« Le film raconte l’histoire de Benedetta Barzini, icône de la mode dans les années 1960 et égérie d’Andy Warhol, Salvador Dali’ et Richard Avedon, devenue féministe radicale et militante pour les droits des femmes », explique Festa do cinéma italien.

L’organisation avait déjà annoncé que le Festival du film italien s’ouvrira avec le film « Tre piani », de Nanni Moretti, et se clôturera avec « As Irmãs Macaluso », d’Emma Dante. À son tour, ce film servira, le même jour, à l’ouverture du festival Olhares do Mediterráneo, dans la capitale.

Il avait d’ailleurs déjà révélé en septembre que cette édition s’intéressait aux divas du cinéma italien, aux « grandes actrices et interprètes de ce cinéma », en collaboration avec la Cinemateca Portuguesa.

« La rétrospective consistera en un cycle de plus de 15 films qui vont du cinéma muet à nos jours. Il y avait et il y a beaucoup d’actrices italiennes qui ont profondément marqué le cinéma d’aujourd’hui et qui sont reconnues et admirées en Italie et dans le monde », soulignent les organisateurs.

Il sera possible de voir des films avec des noms tels que Sophia Loren, Monica Vitti, Silvana Mangano, Claudia Cardinale, Alida Valli, Anna Magnani, parmi beaucoup d’autres.

Le festival marquera également le 20e anniversaire des affrontements du Sommet du G8 à Gênes, avec une table ronde avec plusieurs invités, et la projection de films et documentaires liés au thème, à savoir, « Diaz – Ne nettoyez pas ce sang » , par Daniele Vicari.

Le Festival du Film Italien aura lieu du 2 au 10 novembre, à Lisbonne, du 2 au 4 novembre, à Coimbra, du 3 au 5 novembre, à Beja.

À partir du 4, ce sera dans les villes de Setúbal, Penafiel, Cascais et Porto, dans cette dernière jusqu’au 10, dans les précédentes, jusqu’au 7.

Le cinéma italien passe également par Alverca do Ribatejo les 6 et 7 novembre, Aveiro les 15 et 16, à Tomar, du 18 au 25, et à Almada, entre le 23 et le 26, puis vers d’autres villes portugaises , reste à annoncer.

Le festival du film italien est organisé par l’association Il Sorpasso, avec le soutien de l’ambassade d’Italie, de l’ICA – Institut du cinéma et de l’audiovisuel, de l’Institut italien de la culture à Lisbonne, du ministère des Affaires étrangères d’Italie, de Luce Cinecittà et de la mairie de Lisbonne.

SS/(AL) // MAG

Le contenu Festa do Cinema Italiano rend hommage à la photojournaliste Letizia Battaglia apparaît pour la première fois dans Visão.