Le jury a également décerné à Humberto Brito une mention honorable pour l’œuvre «Estrada e Fantasmas», selon la décision du jury.

Présidé par l’historienne de l’art Raquel Henriques da Silva, et également composé par António Pinto Ribeiro, Emília Tavares, Liliana Coutinho et Tobi Maier, le jury a analysé neuf projets, après avoir mis en évidence la «qualité générique» de ces œuvres finalistes sélectionnées par le conseil des conservateurs.

Le lauréat de cette édition, qui s’est ouverte le 16 avril, recevra un prix de 5 000 euros de la municipalité de Vila Franca de Xira, organisatrice de l’événement lancé il y a 32 ans.

L’œuvre «ATMÓS [Passagem #1] », Par Teresa Huertas, » nous invite à expérimenter une autre temporalité, en explorant les limites de l’image fixe et en mouvement « , selon la décision, citée dans le communiqué de l’organisation, qui indique également que le jury du prix a souligné » la maîtrise de l’usage de médium et la spontanéité formelle de ce travail, mettant en évidence la manière cohérente dont la photographie peut être une forme de résistance à l’excès visuel, à la vitesse et à l’hyper stimulation des sens ».

Teresa Huertas, qui vit et travaille à Lisbonne, développe des activités dans les domaines de la photographie et de l’installation, est titulaire d’un diplôme de troisième cycle en Art multimédia – Photographie, de la Faculté des Beaux-Arts de l’Université de Lisbonne, étudiante en master dans la même institution, et un diplôme en philologie germanique.

Il a été finaliste au concours de photographie Purificación García (Madrid), en 2008, et a participé à des projets collectifs depuis 1995.

Humberto Brito a reçu une mention honorable pour «Estrada e Fantasmas», œuvre reconnue par le jury pour sa «qualité d’image et narrative», dans l’ensemble des images réalisées dans toute la péninsule de Setúbal, entre 2018 et 2019, que l’auteur désigne comme «Autoportraits de style topographique. Miroirs et fenêtres. Tous les deux ».

Cette édition de la biennale de photographie de Vila Franca de Xira a enregistré 90 candidatures, soit 34 de plus que celles enregistrées au BF18.

La sélection effectuée par le jury de sélection a donné lieu à une exposition collective avec des œuvres des artistes Ana Janeiro, Beatriz Banha, Daniela Ângelo, Elisa Azevedo, Frederico Brízida, Hugo de Almeida Pinho, Humberto Brito, Teresa Huertas et Stefano Martini.

Le jury de nomination était composé d’un conseil d’administration composé de Bruno Humberto, Catarina Botelho, Filipa Valladares et Paulo Mendes.

Généralement organisée par Sandra Vieira Jürgens, BF20 – qui poursuit les objectifs de promotion et d’encouragement de la production artistique nationale dans le domaine de la photographie – a un programme de trois expositions. Celui dédié aux finalistes sera ouvert jusqu’au 16 mai, au Celeiro da Patriarcal, à Vila Franca de Xira.

En plus de cela, le programme de conservation des expositions a également lieu au Musée municipal et à Fábrica das Palavras, à Vila Franca de Xira, avec les expositions «Deambulação e Itinerância» et «Fotoutopia: Construções Imagárias».

«Deambulação e Itinerância» ouvre aujourd’hui et restera jusqu’au 26 septembre de cette année au musée municipal, avec des œuvres d’Alexandre Delmar, Carlos Lobo, Luiza Baldan et Xavier Paes, qui explorent le caractère procédural et performatif de la photographie.

«Centrée sur l’intersection entre les actes de marcher, d’observer et de photographier, cette exposition collective propose de considérer certaines expériences – physiques, sensorielles, réflexives -, associées aux pratiques photographiques réalisées lors de voyages à travers des lieux habités ou traversés par passage », décrit l’organisation dans une déclaration.

Le spectacle se concentre non seulement sur les qualités visuelles des images, mais «attire notre attention sur la dimension sensorielle, sur ce que nous ne pouvons pas voir, mais que nous pouvons intuitivement à travers les images, leurs réalités sonores, les sensations tactiles, les processus de pensée, d’enquête , l’introspection et la contemplation, les différents degrés d’attention ».

Dans «FotoUtopia: Construções Imagárias», qui aura lieu à Fábrica das Palavras, dans la même ville, du 8 septembre au 21 novembre, il présentera des œuvres d’Ana Linhares, Estefanía Landesmann, Pedro Valdez Cardoso et São Trindade.

Cette exposition biennale vise à présenter une «combinaison dynamique de projets représentatifs de la diversité et de la vitalité de la photographie contemporaine, à travers la présence d’œuvres récentes de quatre artistes qui explorent le champ de la photographie, la considérant comme un moyen conceptuel et expérimental d’enquête et de création. réévaluation des thèmes et des processus de production d’images aujourd’hui ».

Le calendrier biennal de la photographie Vila Franca de Xira BF20 a été touché par la pandémie, qui se déroule tout au long de cette année.

AG // MAG

Le contenu L’artiste Teresa Huertas remporte le prix de la biennale de photographie Vila Franca de Xira BF20 apparaît pour la première fois à Visão.