1-1-e1669908198824-png
31268160_wm-7271649-4202443-jpg

L’ANMP demande une prolongation du délai de transfert des compétences en action sociale – Gouvernement

L’Association nationale des municipalités portugaises (ANMP) a demandé la prolongation du transfert obligatoire des compétences en matière d’action sociale de janvier à avril, une demande qui devrait être acceptée par le gouvernement, a déclaré aujourd’hui à Lusa le secrétaire d’État à l’Inclusion.

S’adressant à Lusa, concernant l’approbation des nouvelles conditions de décentralisation des compétences dans le domaine de l’action sociale par le conseil d’administration de l’ANMP, Ana Sofia Antunes a déclaré que l’exécutif avait reçu de l’association une demande de prolongation du transfert obligatoire des compétences jusqu’au début du mois d’avril, « qui sera examinée et portée en Conseil des ministres, auquel le Gouvernement adhérera certainement ».

La date limite de transfert des compétences dans le domaine de l’action sociale a été fixée au 1er janvier 2023.

S’agissant de l’approbation par l’ANMP des nouvelles modalités de décentralisation des compétences en matière d’action sociale, le secrétaire d’Etat s’est félicité de l’accord qui renforce substantiellement le paquet initialement proposé.

« Aujourd’hui, il a été possible de consolider une proposition qui a été approuvée par toutes les parties, à l’exception du PCP, passant d’un montant de 56 millions d’euros à une valeur globale de 91 millions d’euros, avec une augmentation des domaines considérés comme fondamentaux par les maires lors des négociations », a déclaré Ana Sofia Antunes.

Selon le responsable, la nouvelle version « augmente substantiellement, non seulement le montant transféré en termes de ressources humaines, mais crée également un poste supplémentaire, qui n’existait pas, qui concerne un montant destiné aux dépenses de fonctionnement. [apoio a adaptação de instalações, deslocações, entre outros]🇧🇷

« En plus de ces deux aspects, qui sont nouveaux, il y a eu aussi un renforcement significatif de ce qui était la rubrique des subventions d’urgence, qui est passée de six millions à 12 millions d’euros à répartir entre les différentes communes », a-t-il ajouté.

Le conseil d’administration de l’Association nationale des municipalités portugaises (ANMP) a approuvé aujourd’hui les nouvelles conditions de décentralisation des compétences dans le domaine de l’action sociale, a annoncé l’organisation.

Environ deux heures plus tôt, lors d’un séminaire à Lisbonne sur «l’évaluation de l’opérationnalisation des instruments territoriaux» de Portugal2020, la ministre de la Cohésion territoriale, Ana Abrunhosa, avait également révélé «la bonne nouvelle» que le conseil d’administration de l’ANMP avait aujourd’hui approuvé le accord de décentralisation dans le domaine de l’action sociale, qui va maintenant être présenté au Conseil général de l’association.

Dans une note envoyée aux rédactions, l’ANMP souligne qu’avec cet accord, « l’année prochaine, le transfert de compétences deviendra universel, mais, d’ici là, comme jusqu’à présent, les communes peuvent accepter le transfert de nouvelles compétences en matière de l’action sociale, rejoignant une centaine de municipalités qui ont déjà assumé cette responsabilité ».

Selon l’ANMP, dans cette nouvelle convention « est opérée une révision totale du financement des nouvelles compétences décentralisées en matière d’action sociale, renforçant les montants annuels à transférer aux communes dans tous les postes déjà existants dans le précédent diplôme » d’action sociale, et « des règles garantissant l’équité territoriale sont introduites, puisqu’il existe un ratio qui garantit un effort et une réactivité égaux des techniciens dans chaque commune ».

« S’agissant des ressources humaines, outre la garantie d’un technicien dans chaque commune, un ratio de 100 démarches familiales de Revenu d’Insertion Sociale (RSI) par technicien et de 250 démarches familiales d’Aide à l’Action Sociale (RAA) par personne est établi. , ce qui permet une augmentation de 382 techniciens, dans ce secteur, dans les communes », a ajouté l’association.

AMV (RCS) // VAM

Articles récents