L’Algarve subit un impact «absolument disproportionné» de la pandémie de Covid-19, avec une énorme augmentation du chômage par rapport à d’autres régions du Portugal, a conclu un rapport de l’Observatoire des inégalités du pays.

Le rapport, intitulé «  Desemprego em 2020 – Impactos da Pandemia, Mapeamentos e Reflexões  » (Chômage en 2020 – Impact de la pandémie, cartographie et réflexions), analyse comment la pandémie a affecté le marché du travail au Portugal.

En Algarve, l’impact massif de la pandémie s’explique par le fait que «la région est fortement dépendante du tourisme, en particulier de la municipalité d’Albufeira».

Selon le rapport, les chiffres du chômage de la région sont «sans précédent» et ont conduit l’Algarve à être la région avec la plus forte augmentation du chômage d’une année sur l’autre, suivie «de loin» par la zone métropolitaine de Lisbonne.

En mars, les chiffres du chômage en Algarve ont augmenté de 54,6% par rapport au même mois l’année dernière, selon les dernières données de l’Institut national de l’emploi (IEFP).

Au niveau national, le chômage augmente également à un rythme inquiétant.

Alors qu’elle diminuait «durablement depuis 2012», la pandémie a vu le taux de chômage du pays monter en flèche, passant de 297 931 en janvier 2020 à 375 150 en décembre 2020.

[email protected]