L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a certifié aujourd'hui l'interruption de la transmission du poliovirus sauvage dans les 47 pays de la région africaine de l'organisation.

Lors d'une cérémonie diffusée virtuellement, lors de la réunion virtuelle de la 70e session du Comité régional de l'OMS pour l'Afrique, à travers laquelle les applaudissements des participants ont pu être entendus, les membres de la Commission régionale pour la certification de l'éradication de la poliomyélite ont présenté le certificat dûment signé.

Le document indique que la région est indemne de transmission du poliovirus.

Visiblement ému, le directeur régional de l'OMS pour l'Afrique, Matshidiso Moeti, a déclaré qu'il s'agissait "d'un exemple du pouvoir de la solidarité".

"C'est l'un des plus grands honneurs de ma vie de présider cette cérémonie de certification", a déclaré Moeti, soulignant que "la bataille n'est pas encore terminée".

Pour sa part, le Directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que c'était «une journée de célébration et d'espoir».

Selon l'OMS, plus de 1,8 million d'enfants ont été sauvés de cette maladie. Il y a à peine dix ans, la polio paralysait 75 000 enfants par an.

«Nous nous sommes rencontrés pour nous réjouir d'un succès historique en santé publique. Cet exploit historique n'a été possible que grâce à la puissance du partenariat », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, rappelant l'engagement de Nelson Mandela, qui était impliqué dans la lutte contre cette maladie, tout comme il l'a fait pour d'autres maladies.

«Un avenir sans polio a peut-être par le passé semblé impossible. Mais, selon les mots de Nelson Mandela, lorsque les gens sont déterminés, ils peuvent tout surmonter », a-t-il ajouté.

Mandela a également été rappelé par le Président du Nigéria, le dernier pays à avoir été témoin de l'éradication de la polio en Afrique, qui s'est félicité de cet accomplissement, affirmant qu'il était d'une grande importance, "non seulement pour les Nigérians, mais pour tous les Africains".

La polio, causée par le «poliovirus sauvage» (PVS), est une maladie infectieuse aiguë et contagieuse qui touche principalement les enfants, attaque la moelle épinière et peut provoquer une paralysie irréversible.

C'est une maladie endémique dans le monde entier, jusqu'à la découverte d'un vaccin dans les années 1950.

Les pays les plus riches ont un accès rapide au vaccin, mais l'Asie et l'Afrique sont restées longtemps les principaux foyers infectieux.

En 1988, l'OMS a enregistré 350 000 cas dans le monde. Rien qu'en Afrique, il y avait plus de 70 000 cas en 1996.

Actuellement, seuls deux pays dans le monde sont infectés par le «poliovirus sauvage»: l'Afghanistan (29 cas en 2020) et le Pakistan (58 cas).

SMM // LFS