1-1-e1669908198824-png
17665524_wm-8856579-9522099-jpg

La protection civile de Madère émet des recommandations en raison des prévisions de fortes pluies

Le Service régional de la protection civile de Madère (SRPC) a émis aujourd’hui une série de recommandations à la population face aux prévisions de fortes précipitations dans les zones montagneuses et la côte sud de Madère, qui sont sous avertissement météorologique orange.

Selon les informations diffusées, les conditions météorologiques indiquées par le Commandement régional des opérations de secours et l’Observatoire météorologique de Funchal seront vérifiées « jusqu’à la fin de la matinée du 7. [quarta-feira]🇧🇷

« Associées à l’approche et au passage de la surface frontale froide, des périodes de fortes pluies ou d’averses occasionnelles sont attendues, accompagnées d’orages, plus probablement sur la côte sud et dans les régions montagneuses de l’île de Madère, surtout en fin d’après-midi et Mardi soir.-Vendredi », lit-on dans la note.

La SRPC ajoute qu’à partir de la fin d’après-midi aujourd’hui et tôt mercredi, le vent sera « modéré de sud-ouest, temporairement fort (30 à 40 kilomètres par heure) avec des rafales de l’ordre de 80 à 90 kilomètres par heure dans les régions montagneuses et de 70 à 80 kilomètres par heure dans les régions côtières, plus exposées aux vents du sud-ouest ».

Ces conditions ont conduit l’Institut portugais de la mer et de l’atmosphère (IPMA) à placer les régions montagneuses et la côte sud de Madère sous alerte orange jusqu’à mercredi 00h00.

Parmi les recommandations, la SRPC indique que les déplacements dans les zones affectées par ce type de situation météorologique et la circulation à proximité de bâtiments dégradés sont à éviter, en raison du risque de glissements de terrain.

Le SRPC suggère également « d’adopter une conduite défensive, en réduisant la vitesse et en portant une attention particulière à la formation éventuelle de nappes d’eau ».

La protection civile de Madère met également en garde contre « les risques représentés, avec ces conditions, en voiture et à pied, en particulier dans les zones montagneuses, les pentes exposées et les zones côtières ».

La nécessité de garantir le débouchage des systèmes d’évacuation des eaux pluviales, l’enlèvement des agrégats et autres objets pouvant être entraînés ou créer des obstacles à la libre circulation de l’eau, sont d’autres recommandations.

De son côté, la mairie de Funchal a informé que, suite aux avertissements émis par l’IPMA, elle a décidé d’annuler tous les travaux de nettoyage urbain prévus cet après-midi, « le personnel affecté à ces fonctions étant redirigé pour soutenir le nettoyage des caniveaux et surveillance des points les plus critiques de la ville ».

AMB // VAM

Articles récents