Dans un entretien avec l’agence Lusa sur les priorités pour 2021, dans le domaine culturel, le responsable, nommé en début d’année, a indiqué que la Fondation EDP «doublera l’investissement dans les acquisitions d’art contemporain», pour un total global de 200 mille euros.

«En cette période d’urgence, les artistes visuels et plasticiens ont encore moins de visibilité sur leur travail, et nous avons donc décidé de renforcer les acquisitions, et plus particulièrement, auprès de jeunes artistes nationaux, dans le but de les accompagner dans cette phase plus délicate, quand elle est important pour assurer la résilience du monde artistique », a déclaré le président de la Fondation EDP.

Vera Pinto Pereira a déclaré qu’en plus des 100 mille euros prévus pour l’acquisition d’œuvres d’art, 100 mille euros supplémentaires seront inclus dans le fonds d’urgence, pour renforcer les acquisitions d’art.

En ce sens, 22 œuvres de 15 artistes nés entre 1986 et 1996 ont été choisies, sur des supports de peinture, vidéo, installation et sculpture, par un comité de sélection, composé par Miguel Coutinho, administrateur et directeur général de la fondation, José Manuel Fernandes , administratrice et directrice culturelle, et Inês Grosso, conservatrice du Musée d’art, d’architecture et de technologie (MAAT).

Le responsable a indiqué que le fonds «a permis d’acheter un nombre important d’œuvres d’artistes, comblant ou complétant les lacunes de représentation dans la collection d’art de la Fondation EDP, par rapport aux artistes de cette génération».

Œuvres d’Adriana Proganó, Alice dos Reis, AnaMary Bilbao, Andreia Santana, Carolina Pimenta, Eduardo Fonseca e Silva, Fernão Cruz, Gonçalo Preto, Henrique Pavão, Horácio Frutuoso, Igor Jesus, Maria Trabulo, Rita Ferreira, Sara Bichão et Tiago Magdalene.

En plus de combler les lacunes de la collection elle-même, ce fonds d’acquisition vise à «contrer le grave impact que la pandémie de covid-19 a sur l’environnement artistique, et notamment sur les jeunes artistes en début de carrière», a souligné le gérant. , nommé président du conseil d’administration de Fundação EDP, en remplacement d’António Mexia.

Chaque année, l’institution investit environ 100 milliers d’euros dans des acquisitions pour la EDP Foundation Art Collection, qui compte actuellement plus de 2450 œuvres de près de 300 artistes.

Commencé en 2000 pour couvrir plusieurs générations d’artistes portugais contemporains, il comprend divers domaines et disciplines de la création artistique, avec un début de référence chronologique dans les années 1960 du XXe siècle.

Interrogée sur les acquisitions en 2020, Vera Pinto Pereira a révélé que cinq nouvelles œuvres avaient été acquises de João Pedro Vale / Nuno Alexandre Ferreira, Welket Bungué, Gabriel Abrantes et Manuel João Vieira – pour environ 100 mille euros.

João Pedro Vale / Nuno Alexandre Ferreira a acquis l’œuvre qui faisait partie de l’exposition «Ama Como a Estrada Begins», présentée au MAAT; à Gabriel Abrantes deux œuvres qui figuraient dans l’exposition «Melancolia Programada», également montrée au MAAT – un tableau, et le film «Trop de papas, de mamans et de bébés», qui lui a valu le Prix des nouveaux artistes de la Fondation EDP -; Welket Bungué, le film «Metalhart», avec lequel le réalisateur a remporté le prix Fuso en 2020; Manuel João Vieira, l’installation présentée dans l’exposition «Borderline», à la Galeria Miguel Nabinho.

Interrogé par Lusa sur la pérennité du nouveau fonds pour les années à venir, le président du conseil d’administration de la Fondation EDP a indiqué qu’en ce moment, «l’engagement est que le fonds fonctionne cette année. [2021], en réponse spécifique au moment de l’urgence sociale, qui affecte beaucoup l’espace culturel ».

«La mission de la fondation est de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes, par des incitations dans la dimension sociale, mais aussi par des soutiens et des initiatives dans la dimension culturelle, dans lesquels nous avons estimé opportun d’investir davantage», a-t-il déclaré.

Concernant la valeur globale que l’institution appliquera cette année dans le domaine de la culture, Vera Pinto Pereira a déclaré qu ‘«elle sera à peu près identique à 2020», d’un montant de 3,5 millions d’euros, qui se réfèrent au programme des musées gérés par l’entité – MAAT et Central Tejo – les acquisitions d’œuvres d’art contemporain, les deux prix des arts visuels / visuels, pour la carrière et pour les nouveaux talents, et pour les services éducatifs dans les musées.

La Fondation EDP organise et sponsorise, depuis 2020, les prix Grande Prémio Arte, qui distinguent une carrière artistique, d’une valeur de 50 mille euros, attribuée cette année à Luisa Cunha, et le Prix des Nouveaux Artistes, «aux valeurs prometteuses de création nationale aussi bien en arts plastiques qu’en arts plastiques, dont le concours de la 14e édition sera ouvert jusqu’à la fin de l’année ».

« Il semble opportun, dans ces circonstances difficiles dans le domaine de la culture, d’assurer ce prix, d’une valeur de 20 mille euros, et qui a également une exposition associée pour le travail du lauréat », a déclaré le responsable.

Il y a aussi une intention d’investir dans les services éducatifs des musées tutorés: « Nous croyons que par la culture nous contribuons à une société plus créative, plus cultivée, avec un plus grand sens critique, et ces services assument un rôle très important ».

« En 2021, il y aura un renforcement de notre programme scolaire au musée, axé sur l’inclusion sociale des étudiants qui, pour des raisons géographiques ou financières, n’ont pas accès aux institutions culturelles », a déclaré le président de la fondation.

En moyenne, 36 000 élèves de tous les niveaux d’enseignement, de la maternelle à l’université, visitent les musées de la Fondation EDP chaque année, selon les données statistiques de l’entité pour les cinq dernières années.

MAAT a ouvert trois nouvelles expositions début avril: «Aquaria – Ou l’illusion d’une mer fermée», «X n’est pas un petit pays – Dévoilement de l’ère post-mondiale» et «Earth Bits – Feeling the Planet», qui sera ouvert jusqu’au 6 septembre de cette année.

Le week-end des 24 et 25 avril – lorsque le bâtiment Central Tejo rouvrira au public – il y aura un programme spécial avec la participation des conservateurs impliqués dans les trois nouveaux projets, qui comprendra des performances et des conversations en direct.

AG // TDI

Le contenu de la Fondation EDP crée un fonds d’acquisition d’art avec 100 mille euros pour les jeunes artistes apparaît d’abord à Visão.