« Face au besoin urgent d’approvisionnement, Covax s’attache à assurer le partage d’autant de doses que possible immédiatement », a déclaré l’initiative qui rassemble l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Alliance pour les vaccins (GAVI) et la Coalition pour l’innovation. et la préparation aux épidémies (CEPI).

Selon Covax, l’engagement signé au sommet du G7 (les sept plus grandes économies du monde), qui a eu lieu à Cornwall, dans le sud-est de l’Angleterre, prévoit qu’au moins la moitié des 870 millions de doses seront délivrées d’ici la fin. de cette année.

« Les pays du G7 se sont engagés à partager directement au moins 870 millions de doses de vaccins, avec l’objectif d’en livrer la moitié d’ici fin 2021, et ont réaffirmé leur soutien à Covax comme principale voie d’approvisionnement en vaccins des pays les plus pauvres. Plate-forme.

Covax a également garanti son intention de travailler avec le G7 et d’autres pays qui fournissent des vaccins pour ce mécanisme de livraison afin de minimiser les difficultés d’approvisionnement à court terme qui affectent la réponse mondiale à la pandémie.

« Il s’agit d’un moment important de solidarité mondiale et d’une étape importante dans l’effort visant à garantir que les personnes les plus à risque, dans chaque pays, soient protégées », a déclaré Seth Berkley, président exécutif de GAVI, cité dans le communiqué, qui s’est également exprimé en espérant que les « doses promises seront rapidement transformées en doses administrées ».

Pour le directeur général de l’OMS, Tedros Ghebreyesus, l’accord trouvé lors du sommet du G7 est intervenu à un moment où « de nombreux pays sont confrontés à une augmentation des cas, mais sans vaccins » contre le covid-19.

« Nous sommes dans la course de nos vies, mais ce n’est pas une course juste, et la plupart des pays ont à peine quitté la ligne de départ », a prévenu le responsable de l’OMS.

Lors du sommet qui s’est terminé aujourd’hui, les dirigeants du G7 se sont engagés à fournir des millions de doses supplémentaires de vaccins anti-covid-19 au cours de l’année prochaine, mais se sont abstenus de soutenir clairement la suspension des brevets, selon le communiqué final.

« Le total des engagements du G7 depuis le début de la pandémie prévoit un total de plus de deux milliards de doses de vaccin », ont-ils déclaré, dont plusieurs millions promis ce week-end à Carbis Bay, où s’est déroulée la réunion.

On s’attendait à ce que les pays membres, l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon et le Royaume-Uni, ainsi que l’Union européenne (UE), s’engagent à offrir un milliard de doses supplémentaires.

Cependant, le communiqué précise que ce montant inclut les dons annoncés depuis février.

Les États-Unis ont annoncé ces derniers jours le don de 500 millions de doses du vaccin Pfizer par 92 pays défavorisés, dont 200 millions d’ici la fin de l’année, et le Royaume-Uni 100 millions de vaccins excédentaires, dont 30 millions d’ici la fin. de 2021.

La pandémie de covid-19 a fait au moins 3 797 342 décès dans le monde, résultant de plus de 175,5 millions de cas d’infection, selon un bilan réalisé par l’agence française AFP.

PC (BM) // SF

Contenu G7 : Covax considère que l’accord « historique » de don de 870 millions de vaccins apparaît en premier dans Vision.