«Le directeur général de la direction générale des établissements scolaires (DGEstE) a déclaré que, dans cette première phase, l'objectif est de livrer 100 000 équipements aux écoles, la priorité étant donnée aux élèves les plus nécessiteux», a révélé Jorge Ascenção, président de Confap.

La semaine dernière, des membres de la Confap ont rencontré des responsables de la DGEstE pour discuter de diverses questions concernant la prochaine année scolaire, qui débutera entre le 14 et le 17 septembre, l'un des sujets étant le programme Digital School.

En avril, le Premier ministre António Costa a promis qu'au cours de la nouvelle année universitaire, l'accès universel à la plate-forme, au réseau et aux équipements numériques serait assuré à tous les élèves de l'enseignement primaire et secondaire ».

Les écoles publiques comptent environ 1,2 million d'élèves qui, en mars, ont cessé de suivre des cours en présentiel en raison de l'évolution de la pandémie de covid-19.

L'apprentissage à distance a révélé qu'il y avait un pourcentage d'élèves qui ont été déconnectés de l'école en raison d'un manque d'équipement ou de réseau.

Le mois dernier, le ministre de l'Éducation, Tiago Brandão Rodrigues, a annoncé un budget de 400 millions d'euros pour le programme Escola Digital, qui comprend, entre autres mesures, la distribution de matériel par les élèves et les enseignants.

A l'époque, Tiago Brandão Rodrigues a expliqué que le programme serait mis en œuvre de manière progressive et que la priorité serait donnée aux élèves couverts par l'action sociale scolaire (ASE), jusqu'à atteindre l'universalité de la mesure.

Lusa a contacté le bureau du ministère de l'Éducation, mais n'a pas reçu de réponse à ce jour.

Selon Confap, la priorité sera donnée aux situations ASE, mais avec une flexibilité en fonction des besoins des étudiants, notamment en situation de confinement.

Les cours commenceront par le retour à l'enseignement en présentiel, mais sur la table, il reste la possibilité que les écoles devront passer à l'enseignement mixte ou même à distance, en fonction de ces mesures de l'apparition éventuelle de cas d'infection au covid-19 dans la population. communauté scolaire.

Les parents soutiennent que l'équipement doit appartenir aux écoles et être disponible si nécessaire.

Dans des déclarations récentes à Lusa, les chefs d'établissement ont également suggéré que ce programme suive un modèle similaire à la distribution de manuels scolaires: «Ils sont gratuits mais prêtés», résume Filinto Lima, président de l'Association nationale des directeurs d'école et de groupe. (ANDAEP).

Confap propose également que les dépenses liées aux ordinateurs et autres équipements essentiels dans le cadre du processus éducatif soient éligibles à l'IRS.

En moyenne, au cours de l'année académique 2018/2019, il y avait un ordinateur dans les écoles avec une connexion Internet pour près de cinq élèves (4,9), selon les données de la Direction générale des statistiques de l'éducation et des sciences (DGEEC) publiées en juillet.

Cependant, les directeurs d'école et les parents ont averti qu'il s'agissait d'un parc informatique vieillissant. Les données du DGEEC indiquent que 84% des équipements ont plus de trois ans.

Le programme Escola Digital prévoit l'achat d'ordinateurs, de connectivité et de services pour fournir aux écoles publiques les moyens nécessaires pour permettre aux étudiants et aux enseignants d'accéder et d'utiliser des ressources didactiques et éducatives numériques.

Outre l'achat d'ordinateurs, le programme comprend également un plan de formation numérique des enseignants.

Escola Digital est un programme conjoint des ministères de l'Éducation et de l'Économie et de la Transition numérique.

OUI // ZO

Le contenu Escola Digital prévoit la distribution de 100 000 équipements dans la 1ère phase – Confap apparaît en premier dans Visão.