Une ligne de soutien d’une valeur de 30 millions d’euros, pour les entreprises promouvant de grands événements culturels, touchées par la pandémie de covid-19, ouvre mercredi, a annoncé aujourd’hui le gouvernement.

En réponse à « la crise causée par la pandémie de covid-19, Banco Português de Fomento ouvre, [no dia] 30 juin, la Ligne de soutien à l’économie Covid-19 – Grands événements culturels », lit-on dans le communiqué publié par le ministère de la Culture.

« Dotée de 30 millions d’euros, cette ligne de soutien a été créée dans le but de répondre aux besoins de liquidités des entreprises de promotion d’événements culturels et à leur obligation de rembourser les sommes perçues au titre des billets d’entrée aux festivals et spectacles de même nature », indique le document. .

La ligne de soutien est annoncée à la veille d’une manifestation, qui se tiendra à Lisbonne, qui vise à attirer l’attention du gouvernement sur la situation du secteur de la culture, des spectacles et des festivals, qui compte la majorité des professionnels et des entreprises sans travailler pour plus. d’un an.

L’Association portugaise des services techniques pour les événements (APSTE), l’un des organisateurs de l’événement prévu mercredi, calcule que les entreprises de ce secteur auront des pertes supérieures aux cent millions d’euros estimés pour 2020.

« Cette année est encore pire que l’année dernière », a déclaré aujourd’hui le président de l’APSTE, Pedro Magalhães, à l’agence de presse Lusa, évoquant le test obligatoire de covid-19, pour l’accès aux événements culturels, et le panorama des annulations de spectacles.

La ligne de soutien désormais annoncée vise à répondre « à l’obligation de rembourser les sommes perçues au titre des billets pour les festivals et spectacles de même nature (…) qui n’ont pas eu lieu ou ont été annulés en raison de l’éclatement de la pandémie de covid-19 », conformément aux dispositions de la législation en vigueur.

Il entend également répondre aux « besoins de liquidités, notamment en vue de la tenue de grands événements culturels dans les 18 mois suivant la passation de marchés de l’opération ».

Parmi les caractéristiques de la ligne, il y a aussi la possibilité pour le bénéficiaire « d’accéder à un montant supplémentaire pour couvrir les besoins de trésorerie (sur la base d’un plan qui établit les besoins de liquidité du bénéficiaire, pour les 18 mois suivants, pour effectuer des ). événements culturels) », dans la limite des montants maximaux de 40 mille euros pour les micro-entreprises, 125 mille pour les petites entreprises et 300 mille pour les moyennes entreprises.

Les bénéficiaires, selon le site Internet de Banco Português de Fomento (BPF), sont des « micro, petites et moyennes entreprises », qui mènent des activités « dans les arts du spectacle », « en faveur des arts du spectacle » ou « d’exploitation des salles de concert et des activités connexes », et qui sont enregistrés sous les codes respectifs.

Elles ne peuvent pas non plus avoir été considérées comme des « entreprises en difficultés au 31 décembre 2019 », ni présenter « des incidents non régularisés auprès des établissements de crédit et du Système de Garantie Mutuelle, à la date d’émission du contrat ». Entre autres conditions, ils doivent faire régulariser leur situation en Finance et Sécurité sociale.

Pour accéder à la ligne d’assistance, les entreprises doivent contacter « un établissement de crédit affilié ».

Les conditions générales peuvent être consultées sur https://www.bpfomento.pt/pt.

La manifestation des entreprises promouvant festivals, grands spectacles et événements culturels est prévue mercredi, entre Marquês de Pombal et Praça dos Restauradores, à Lisbonne, à partir de 16h00.

La manifestation organisée par l’APSTE a été rejointe par d’autres associations du secteur culturel, à savoir l’Associação Espetáculo – Agents et producteurs portugais, APEFE – Association Promoteurs Spectacles, Festivals et Événements et APORFEST – Association portugaise des festivals de musique.

À l’été de l’année dernière, qui s’est déjà écoulé sans les festivals habituels, APORFEST a estimé une perte d’environ 1,6 milliard d’euros, en impact du secteur sur l’économie, contre les deux milliards originaires de 2019.

NL (SS) // MAG

Contenu Covid-19: la ligne d’assistance 30ME pour les promoteurs d’événements culturels majeurs ouvre mercredi apparaît en premier à Visão.