En réponse aux questions des journalistes, à l’issue d’une initiative dans les locaux du journal Público à Lisbonne, Marcelo Rebelo de Sousa a déclaré que les décisions de Noël sont liées au «renouvellement de l’état d’urgence», qui depuis le 9 novembre de nouveau en vigueur au Portugal.

« La semaine prochaine, il y aura des nouvelles à ce sujet, il y aura une séance épidémiologique, il y aura une audition des partis politiques, il y aura, bien sûr, l’avis du gouvernement, il y aura l’autorisation de l’Assemblée de la République, et puis il y aura la décision du Président de la République », a-t-il dit. le chef de l’Etat.

La période actuelle de l’état d’urgence, un cadre d’exception légale qui ne peut être en vigueur que pendant 15 jours, sans préjudice d’éventuels renouvellements, se termine à 23h59 le 8 décembre. Si elle est renouvelée pour 15 jours supplémentaires, la nouvelle période commencera à 00h00 le 9 décembre, jusqu’à 23h59 le 23 décembre.

Cependant, selon le président de la République, les Portugais n’auront pas à attendre le bilan de ce qui se passe dans ces 15 jours « pour savoir ce qu’ils vont faire à Noël ».

«Bien que, pour se conformer à la Constitution, la date limite pour le renouvellement de l’état d’urgence, la prochaine, le cas échéant, se termine à 23 h 59 le 23 décembre (décembre), il semble logique qu’à l’avance les Portugais sachent comment organiser ce week-end. Noël: 24, 25, 26, 27 », dit-il.

Concernant le prochain renouvellement de l’état d’urgence, Marcelo Rebelo de Sousa a souligné que le 8 décembre est un jour férié et a déclaré que « le dernier jour que l’Assemblée de la République doit prononcer est vendredi prochain ».

« Par conséquent, nous sommes relativement proches de ce moment de décision sur le renouvellement et dans quelles conditions de l’état d’urgence », a-t-il ajouté.

Au cours de la pandémie actuelle de covid-19, un état d’urgence a été décrété pour permettre des mesures de contenir la propagation de cette maladie et renouvelé deux fois de suite, du 19 mars au 2 mai. Il a été réédicté en novembre et a déjà été renouvelé une fois.

Pour renouveler ce cadre légal pour 15 jours supplémentaires, ce qui permet la suspension de l’exercice de certains droits, libertés et garanties, le Président de la République doit être à l’écoute du Gouvernement et avoir l’autorisation de l’Assemblée de la République

Au Portugal, 4 276 personnes atteintes de covid-19 sont décédées, sur un total de 285 838 cas d’infection recensés, selon la Direction générale de la santé (DGS).