Les 19 paroisses de la zone métropolitaine de Lisbonne (AML) qui sont en situation de calamité, en raison de la pandémie du covid-19, deviendront en état de contingence, a annoncé aujourd'hui le gouvernement.

«En ce moment, et compte tenu de la tendance à la baisse du nombre de cas, nous resterons désormais avec le pays, à l'exception de la LMA, avec le niveau d'alerte qu'il était jusqu'à présent, en passant par toute la région de Lisbonne et la vallée du Tage, y compris toute la région. Aire métropolitaine de Lisbonne, à la situation d'urgence », a déclaré la ministre de la présidence, Mariana Vieira da Silva, à l'issue de la réunion d'aujourd'hui du Conseil des ministres.

De cette manière, a-t-il ajouté, les 19 paroisses d'AML qui étaient en état de calamité, dans les communes de Lisbonne, Loures, Odivelas, Amadora et Sintra, sont également en situation d'urgence.

Mariana Vieira da Silva a justifié le changement maintenant approuvé par le Conseil des ministres par «l’évolution positive observée le mois dernier» dans ce domaine, avec une réduction la semaine dernière d’environ 30% des cas dans la région de Lisbonne et de Vale do Tejo .

La majorité du Portugal continental est entré le 1er juillet dans une situation d'alerte en raison de la pandémie de covid-19, à l'exception de la LMA, qui est passée à l'état d'urgence. Dans cette zone, qui se compose de 18 municipalités, 19 paroisses dans cinq municipalités – Loures, Amadora, Odivelas, Lisbonne et Sintra – sont restées dans un état de calamité.

Ces trois niveaux, qui correspondent à différentes restrictions de déflation, sont en vigueur jusqu'à 23h59 vendredi.

Les 19 paroisses en état de calamité sont: Santa Clara (Lisbonne), les quatre paroisses de la commune d'Odivelas (Odivelas et les unions paroissiales de Pontinha et Famões, Póvoa de Santo Adrião et Olival Basto, et Ramada et Caneças), les six paroisses de la municipalité d'Amadora (Alfragide, Águas Livres, Encosta do Sol, Mina de Água, Venteira et Union des paroisses de Falagueira et Venda Nova), six paroisses de Sintra (associations de paroisses de Queluz et Belas, Massamá et Monte Abraão) , Cacém et São Marcos, Agualva et Mira Sintra, Algueirão-Mem Martins et la paroisse de Rio de Mouro) et deux paroisses de Loures (unions de Sacavém et Prieur Velho, et Camarate, Unhos et Apelação).

Les 18 communes qui composent la LMA sont Alcochete, Almada, Amadora, Barreiro, Cascais, Lisbonne, Loures, Mafra, Moita, Montijo, Odivelas, Oeiras, Palmela, Seixal, Sesimbra, Setúbal, Sintra et Vila Franca de Xira.

VAM // MLS

Le contenu de Covid-19: les paroisses en calamité deviennent contingentes – Le gouvernement apparaît d'abord à Visão.