S'adressant à l'agence Lusa, le maire d'Évora, Carlos Pinto de Sá, a indiqué que les cas de covid-19 de l'épidémie à Lar Quinta dos Apóstolos, propriété de l'association mutualiste Legado do Caixeiro Alentejano, sont passés de 14 à 15 et enregistrés devenir une mort.

Pinto de Sá a révélé que 15 foyers d'infection par le nouveau coronavirus SRAS-CoV-2 et un décès ont été confirmés par l'épidémie dans les services de médecine 1 et de psychiatrie de l'hôpital do Espírito Santo de Évora (HESE).

Interrogé par Lusa, le maire d'Évora ne savait pas si les victimes mortelles de ces flambées étaient des usagers ou des professionnels des institutions, ni le jour où les décès sont survenus.

Contactée par Lusa, une source du bureau de communication et de marketing HESE, elle a déclaré que l'hôpital comptait 15 professionnels de la santé infectés par le virus covid-19, dont neuf sont liés à l'épidémie et les autres sont des cas isolés.

La même source a également déclaré qu'à la suite de cette épidémie, cinq patients ont été hospitalisés.

Toujours dans des déclarations à Lusa, une source de l'Administration régionale de la santé (ARS) de l'Alentejo, citant des données fournies par l'autorité sanitaire locale, il a indiqué qu'il y avait un décès lié à l'épidémie à HESE.

Concernant les autres situations dans la commune, le maire d'Évora a souligné qu '«il n'y a pas de changement» concernant le nombre de cas de covid-19 associés à des flambées détectées dans deux centres pour enfants de la ville, 62 restant infectés dans une école et 17 dans l'autre. .

Depuis l'épidémie chez les pompiers d'Évora, Pinto de Sá a déclaré qu'il y avait maintenant 15 cas d'infection, sept de plus que dans le bilan dressé samedi à Lusa par le commandant de la société, Rogério Santos.

Le maire a également souligné l'existence d'une épidémie de covid-19 dans une école professionnelle, avec un total de 25 infectés, considérant cependant que cette situation "semble stabilisée", car "il n'y a pas eu de nouveaux cas depuis quelques jours".

Le Portugal compte au moins 5 278 décès associés à la covid-19 sur 335 207 cas d'infection confirmés, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé (DGS).

Le pays est en état d'urgence depuis le 9 novembre et jusqu'au 23 décembre, période au cours de laquelle il y a un couvre-feu obligatoire dans les comtés présentant le plus grand risque de contagion.

En semaine, le couvre-feu doit être respecté entre 23h00 et 5h00, tandis que les week-ends et jours fériés, la circulation est limitée entre 13h00 le samedi et 05h00 le dimanche, et entre 13h00 le dimanche et 05h00 le lundi.

SYM // MLS