En 24 heures, il y a eu 4721 contagions du SRAS CoV-2, le virus qui cause la maladie de la covid-19, a rapporté aujourd'hui l'Institut Robert Koch (RKI) en Allemagne.

Les zones considérées à risque, dans lesquelles il y a plus de 50 nouvelles infections pour 100 000 habitants, ont également augmenté.

Le nombre total d'infections dans le pays depuis le début de la pandémie s'élève à 319 381, avec 9 604 décès, dont 15 au cours des dernières 24 heures.

Le nombre de patients guéris est de 273 500.

Ces chiffres confirment la progression à la hausse et continue observée ces dernières semaines et surtout ces derniers jours.

Mercredi, le nombre de nouvelles infections a dépassé 2 800, jeudi supérieur à 4 000 et vendredi supérieur à 4 500.

Le «pic» des infections quotidiennes en Allemagne, enregistré entre fin mars et début avril, était d'environ 6 000 nouveaux cas.

Ce vendredi, après une réunion avec les chefs des 11 principales villes du pays, la chancelière Angela Merkel a souligné que les centres urbains sont au centre des préoccupations, compte tenu de l'évolution des cas enregistrés à Berlin et à Francfort.

Angela Merkel a également mis en garde contre le danger d'un «déraillement du contrôle» et a souligné la nécessité de reprendre ce contrôle afin d'éviter un arrêt de l'activité économique et scolaire.

Berlin ce vendredi a dépassé la moyenne de 52 infections pour 100 000 habitants, en sept jours. Selon les critères RKI, au-dessus de la barre des 50 infections, la classification de la zone à risque est inscrite, des mesures spéciales étant appliquées pour arrêter la propagation des contagions.

Plusieurs quartiers de Berlin sont encore en dessous de ce niveau, mais dans le quartier peuplé de Neukolln, il y avait 133,9 infections pour 100 000 habitants. Le quartier de Mitte est dans les 90 infections.

Dans certaines régions des États de Rhénanie du Nord-Westphalie et de Bavière, la ville de Francfort est désormais parmi les plus touchées.

La plupart des États ont imposé des restrictions sur les séjours des résidents des zones considérées à risque, sauf s'ils ont un test négatif, effectué dans les 48 heures avant le voyage.

Cette mesure coïncide avec le début des vacances scolaires d'automne et a changé les plans de nombreuses familles.

À Berlin et Francfort, les bars et restaurants doivent désormais fermer entre 23 h 00 et 6 h 00, et la vente d'alcool et les rassemblements de plus de cinq personnes sont également interdits – à moins qu'ils ne soient de la même famille ou résident dans la même famille. logement.

LT // MP

Covid-19: le contenu de l'Allemagne dépasse 4 700 infections quotidiennes, le nombre le plus élevé depuis avril apparaît en premier dans Vision.