Au cours de la nouvelle année scolaire, qui commence entre aujourd'hui et jeudi, les enseignants, les élèves et le personnel connaîtront une école différente des années précédentes, avec un ensemble de règles et de règles de fonctionnement qui ont été mises en œuvre pour aider à garder l'école ouverte. aussi longtemps que possible.

Contrairement à ce qui s'est passé en mars, lorsque toutes les écoles ont été fermées pour contenir la propagation du nouveau coronavirus, l'éducation en face à face sera la règle et la fermeture sera une mesure de dernier recours, prise uniquement dans des situations à «haut risque», selon Direction générale de la santé.

Pour cela, l'utilisation de masques sera obligatoire pour tout le monde à partir du 2ème cycle, la distance physique sera, dans la mesure du possible, d'au moins un mètre et entre les différents espaces de l'école, qui seront nettoyés fréquemment, sont définis circuits de circulation.

Telles sont quelques-unes des principales règles qui ont été définies par le ministère de l'éducation et la direction générale de la santé, mais dans l'organisation et le fonctionnement des écoles, les directeurs sont allés plus loin.

Entre horaires allongés ou décalés, intervalles plus courts ou intercalés, classes organisées en «bulles», avec des salles conçues pour chacun pour éviter le contact entre différents groupes, de nombreuses solutions ont été mises en œuvre dans les milliers d'écoles du pays.

Malgré les directives des autorités sanitaires et de l'organisation préparées par chaque école, l'année scolaire est perçue avec inquiétude par les enseignants et le Syndicat de tous les enseignants (STOP) a même appelé à une grève pour les premiers jours, jusqu'au 17 septembre, penser à ceux qui considèrent que les conditions de sécurité ne sont pas garanties.

D'autre part, les représentants des enseignants sont également concernés par les conditions de travail des professionnels, en particulier ceux qui font partie des groupes à risque et qui ne pourront pas recourir au télétravail, les laissant avec un congé de maladie.

Aujourd'hui, la Fédération nationale des enseignants (Fenprof) publie une enquête auprès de plusieurs écoles sur le retour à l'école, tandis que la Fédération nationale de l'éducation), la Confédération nationale des associations de parents d'élèves et l'Association nationale des directeurs de groupe et des écoles publiques une action commune à Vila Nova de Gaia pour marquer l'ouverture des écoles.

Le Premier ministre, António Costa, visite à son tour une école de Benavente, accompagné du ministre de l'Éducation, Tiago Brandão Rodrigues, qui sera également dans l'après-midi dans une école secondaire à Abrantes.

Aujourd'hui, les classes #EstudoEmCasa reviennent également à RTP Memória. Dans les premières semaines, la chaîne ne diffusera que les contenus transmis dans la 3ème période de l'année dernière, pour compléter le travail qui sera fait dans les écoles pour renforcer et consolider ces apprentissages, mais à partir du 19 octobre, ils commenceront à être transmis. les nouvelles classes.

Le calendrier scolaire cette année scolaire sera différent, avec plus de jours d'école et moins de jours de vacances, un amendement qui, selon le ministre de l'Éducation, sert avant tout à donner plus de temps aux élèves et aux enseignants pour récupérer et consolider les apprentissages de l'année. passé.

MYCA // HB

Covid-19: le contenu de la rentrée scolaire commence aujourd'hui avec de nouvelles règles apparaissant en premier dans Vision.