L’asthme est une maladie qui provoque des spasmes des voies respiratoires en raison de divers stimuli, y compris des allergènes et des irritants, entraînant une obstruction des voies respiratoires. La constriction musculaire autour des voies respiratoires et l’inflammation entraînent un gonflement de la muqueuse des voies respiratoires et une augmentation des muqueuses et des sécrétions. Cela provoque de la toux et des difficultés à respirer.

L’asthme est une maladie courante chez les personnes de plus de 65 ans et peut causer de graves problèmes si elle n’est pas traitée correctement.

Comment l’asthme affecte-t-il les personnes âgées?
La plupart des personnes souffrant d’asthme éprouvent leurs premiers symptômes à un jeune âge, mais l’asthme peut se développer à tout âge. Il n’est pas rare que les adultes de 70 à 80 ans développent des symptômes pour la première fois. Lorsque l’asthme survient à un âge plus avancé, les symptômes sont les mêmes que ceux ressentis à tout âge.

Les causes les plus courantes d’une poussée d’asthme sont les infections respiratoires ou les virus, l’exercice, les allergènes et la pollution de l’air (un irritant). Les allergènes et les irritants sont des substances présentes dans notre environnement quotidien. Les personnes souffrant d’asthme peuvent ressentir une respiration sifflante, une toux, un essoufflement et une oppression thoracique.

L’asthme représente un risque beaucoup plus élevé pour les personnes âgées, car elles sont plus susceptibles de développer une insuffisance respiratoire à la suite de l’asthme, même lors d’épisodes légers.

Pourquoi l’asthme est-il difficile à diagnostiquer chez les personnes âgées?
Parce que d’autres problèmes de santé chez les personnes âgées sont similaires à ceux de l’asthme. Ceux-ci peuvent masquer les symptômes spécifiques et un diagnostic correct peut être manqué. Chez les adultes plus âgés, les symptômes de l’asthme sont plus susceptibles de prendre la forme d’une toux, produisant des expectorations (liquide) à partir des poumons. Votre médecin peut interpréter ces symptômes comme étant dus à d’autres maladies, telles que la bronchite chronique ou l’insuffisance cardiaque congestive. En particulier, les maladies cardiaques et l’emphysème, beaucoup plus fréquents chez les personnes âgées, en particulier les fumeurs, peuvent imiter les symptômes de l’asthme.

Qui est susceptible de développer de l’asthme en vieillissant?
Les patients qui ont souffert d’asthme à un jeune âge peuvent avoir une résolution temporaire de la maladie qui peut réapparaître à l’âge adulte (généralement entre 30 et 40 ans). Les patients peuvent également développer une sinusite à l’âge adulte évoluant vers l’asthme. Ce dernier sous-groupe a tendance à présenter des symptômes très graves de la maladie (encore une fois, fréquemment observés dans les années 40 et plus fréquents chez les femmes).

Y a-t-il des considérations spéciales lors du traitement de l’asthme chez les personnes âgées?
Oui. Tout d’abord, le traitement de l’asthme chez les personnes âgées peut être compliqué par le fait que tant de personnes âgées prennent plusieurs médicaments pour diverses conditions de santé.

Certains médicaments contre l’asthme peuvent réagir lorsqu’ils sont pris en même temps qu’un autre traitement, provoquant des effets secondaires désagréables. De plus, d’autres médicaments peuvent en fait aggraver les symptômes de l’asthme.

Deuxièmement, les patients plus âgés sont plus susceptibles d’éprouver de la confusion mentale ou des problèmes de mémoire par rapport aux patients plus jeunes. Cela peut être le résultat d’un vieillissement normal ou d’une maladie, comme la maladie d’Alzheimer. Quelle qu’en soit la cause, ces problèmes peuvent rendre difficile pour certains patients âgés de suivre les instructions du traitement, surtout s’ils prennent des médicaments pour une variété de problèmes de santé.

De plus, la plupart des médicaments contre l’asthme se présentent sous la forme d’un inhalateur doseur en forme de L qui nécessite un certain degré de coordination manuelle et de dextérité.

Les personnes âgées sont plus susceptibles d’avoir des difficultés avec ce type d’appareil et peuvent ne pas recevoir la dose correcte lors de son utilisation. Le traitement avec un inhalateur de poudre sèche ou un médicament oral peut aider les patients asthmatiques plus âgés à éviter les problèmes liés à l’utilisation d’inhalateurs en forme de L.

Article soumis par le groupe HPA