L’Autorité de la concurrence (AdC) analyse l’étude de l’ENSE sur l’augmentation des marges des commerçants de carburant, soulignant que la période analysée comporte des moments atypiques, selon la présidente Margarida Matos Rosa.

S’exprimant aujourd’hui devant le parlement, le responsable a déclaré que l’AdC a reçu vendredi l’étude du Secteur national de l’énergie (ENSE) sur les marges des fournisseurs de carburant, et qu’elle est en cours d’analyse.

L’étude publiée la semaine dernière par l’ENSE concluait que la marge des commerçants, à fin juin, était de 36,6% supérieure en essence et 5% en diesel à la marge moyenne pratiquée en 2019.

Margarida Matos Rosa a commenté que l’analyse de l’ENSE, une entité relevant du ministère de l’Environnement et de l’Action pour le climat, se concentre sur un échantillon de deux ans et demi, qui s’étend de janvier 2019 à fin juin 2021, et que c’est « malgré tout un moment où il y a des moments atypiques pour le secteur et pour l’économie dans son ensemble ».

« Les marges les plus élevées enregistrées par l’ENSE coïncident avec les moments les plus bas du Brent depuis 2005 et la consommation chute de 50% à la suite des premières mesures de confinement » en raison de la pandémie de covid-19, a indiqué le responsable, prévenant qu’une analyse sera nécessaire .délai étendu pour comprendre le comportement des opérateurs.

Il a également souligné qu’il était déjà noté que l’augmentation des marges, qui a eu lieu en 2015, s’est accompagnée d’une forte baisse du prix international de référence.

« L’asymétrie qui fait que les prix s’ajustent plus lentement à la baisse et plus rapidement à la hausse est une asymétrie que l’on peut observer dans pratiquement tous les pays. Cet ajustement asymétrique peut avoir contribué à l’augmentation des marges lorsque le prix du Brent a été réduit », a-t-il déclaré.

Margarida Matos Martins a également signalé que l’évolution des prix semble avoir suivi d’autres pays de l’Union européenne et a d’ailleurs rappelé la nécessité de mesures « pour faciliter les conditions d’importation de carburant par les opérateurs alternatifs aux principaux opérateurs, ce qui peut apporter une plus grande pression concurrentielle ».

Selon le responsable, les prix du carburant ont tendance à suivre les prix internationaux du Brent, qui est en hausse et, plus récemment, les performances de l’OPEP, qui agit comme un cartel, ont déterminé la hausse des prix.

Elle rappelle également que d’autres facteurs pèsent sur les prix des carburants, rappelant que selon des données récentes, la pression fiscale (l’ISP – taxe sur les produits pétroliers et TVA) sur l’essence représente 58% du prix de vente final au public et 53% dans le cas de diesel.

Dans l’étude, l’ENSE attribue la hausse des prix des carburants, dans un délai maximum de deux ans, plus à la hausse des prix avant taxes et marges brutes qu’à l’augmentation de la fiscalité.

L’entité qui encadre et encadre le secteur des carburants a réalisé une analyse de l’évolution des prix et a conclu que « les prix moyens de vente au public sont au maximum de deux ans, pour tous les carburants », une hausse qui « est plus justifiée par l’augmentation des prix prix hors taxes et marges brutes que par une taxation accrue ».

Citant l’étude « Analyse de l’évolution des prix des carburants au Portugal », l’entité qui supervise le secteur des carburants conclut que, « pendant les mois critiques de la pandémie, les prix de vente moyens au public ont chuté à un rythme nettement inférieur à la baisse prix de référence », ce qui signifie que « les marges des fournisseurs ont ainsi atteint, en 2020, le maximum de la période sous revue ».

En essence, la marge des commerçants a atteint 36,8 cents le litre (cts/l) le 23 mars, et en gazole, 29,3 cts/l, le 16 mars.

Apetro – Association portugaise des sociétés pétrolières, d’autre part, a attribué le niveau actuel des prix des carburants, supérieur à 2008, même si le prix du pétrole est inférieur, à l’incorporation de biocarburants et à la charge fiscale élevée.

ICO (MPE/JNM) // JNM

Le contenu AdC analyse une étude sur les marges des commerçants de carburant apparaît en premier dans Vision.