Isabel Reis a été embrassée par Aranhas, à Penamacor, qui l’a élue présidente du conseil d’administration à 63,68 %

Paulo Ferreira voulait être à 100 %, mais l’unanimité n’est jamais atteinte lorsqu’on se rend aux urnes. Il a obtenu 78,77% – soit une baisse de 6% par rapport à 2017

La paroisse d’Almancil ne partageait pas la même opinion qu’André Leman et ne lui accordait que 6,76 %. Malgré cela, il a réussi à être élu membre de l’Assemblée paroissiale

Cependant, dans le championnat des affiches les plus insolites André Leman a quitté la compétition pour les ligues

Des mots pour quoi ? Leman a tout donné à Almancil

Le CDS a obtenu Anaïs avec « stabilité et confiance », notamment parce qu’il était la seule liste candidate pour la paroisse de Ponte de Lima

Lors de l’élection de l’Assemblée municipale, le PSD se battait aussi pour Anaïs. Mais les centristes avaient plus d’arguments

La chance de ce bar, c’est que la Câmara de Manteigas a été remportée par un mouvement indépendant (Manteigas 2030) et n’aura besoin d’aucune licence ou permis de Nuno Soares, du PSD, arrivé en troisième place.

Tout est une question de goûts dans cette paroisse de Praia da Vitória : Biscuits aux mains de la coalition PSD/CDS, de 71,22%, contre 24,79% du PS – en baisse par rapport à 2017

L’Union des paroisses de Tomar (São João Baptista) et Santa Maria dos Olivais a opté pour un autre type de poids : Chega a remporté un élu à l’Assemblée paroissiale, BE n’a pas convaincu avec son haltérophile et a perdu son siège dans cet organe

Et ils continueront, oui monsieur, dans cette paroisse de Torre de Moncorvo, car ils ont gagné, mais avec une marge moindre par rapport à il y a quatre ans (53,69%, contre 76,92% en 2017)

Cano, paroisse de Sousel (commune de Portalegre), garde le PS dans son cœur, mais pour un résultat inférieur à celui d’il y a quatre ans

Même s’ils avaient l’air d’arriver par avion à Sesimbra, les candidats de Chega dans ce conseil ont pris la majorité du PCP et ont gagné un conseiller

Le CIU a porté préjudice au PS, qui a perdu l’União das Freguesias de Boa Aldeia, Farminhão et Torredeita, à Viseu, au profit du PSD. Le CIU a remporté deux sièges à l’Assemblée paroissiale.

La liste du camarade Damásio Pila n’était pas convaincue dans la paroisse de Quinta do Conde, à Sesimbra, car la CDU – qui dirigeait la municipalité – a perdu contre le PS

Azar avait le PSD qui a vu cette liste PS gagner la paroisse de Celorico da Beira

Le PSD voulait entièrement Madalena mais était à la deuxième place de la Junta (19,18%), derrière le PS (51%)

Cela n’est pas resté à l’arrière-plan, mais les autorités locales n’ont pas bien accueilli « Eu am feel Fundão » – Candidature pour l’Union des paroisses de Fundão, Valverde, Donas, Aldeia de Joanes et Aldeia Nova do Cabo. Il s’est classé deuxième avec 27,11%. L’élection a été remportée par un autre mouvement; DAR Fundão – 33,75%

La soi-disant épine dans la gorge : le PSD voulait sentir une victoire à Espinho, puisque la Chambre était à eux. Mais c’est le PS qui a eu raison et a arraché l’autarcie aux sociaux-démocrates

Une autre chance a eu la liste avec la même devise à Espinho, mais qui était candidate au conseil paroissial, car elle a remporté

Même pas le sabre laser n’a allumé son chemin : le candidat de la coalition de droite (PSD/CDS/MPT/PPM/PDR) pour Camara da Moita était à la cinquième place, avec 6,61% des voix, derrière BE, pour Chega, CDU et PS. L’une des révélations de la soirée : l’autarcie qui a toujours appartenu à la CDU a été transférée au PS, qui comptait 37,63%

Il pourrait s’agir d’une candidature à l’Ordre des Notaires, compte tenu de la photo ; mais non. Les deux forces de droite occupaient la deuxième place, à Fornos de Algodres (district de Guarda), avec 34,24%. A remporté le PS avec 60,33%

Ça s’appelle « mourir sur la plage » : Armando Fernandes, candidat à l’Assemblée municipale du mouvement « Praia da Vitória », est arrivé à la 3e place avec 8,18%, derrière le PS (39,78%) et le PSD/CDS (44,18%)

Si le nom du lieu était différent, l’affiche ne figurerait peut-être pas dans cette liste. « Pela Nossa Terra Queimada » demande à la paroisse de la municipalité d’Armamar perdu. Il s’est classé deuxième (38,74 %) ; en premier était la coalition PSD/CDS, avec 46,60 %

Ensemble, ils n’ont pas pu « palmer » la paroisse de Barcelos au PS. La coalition est arrivée deuxième. Le PS a gagné, avec 49,93%

Il était le mari de Lara, le professeur de Mariana et l’entraîneur de Felix. Paulo Gonçalves, candidat du PS à la Chambre d’Óbidos, n’a pas pu battre le PSD, qui a une nouvelle fois gagné, avec 45,19%. Gonçalves était deuxième, avec 36,61% – par rapport à la disposition du PS il y a quatre ans, il a remporté plus de 200 voix

Le CDS a contesté Roliça (à Bombarral), après avoir dirigé la Junte avec le PSD pendant quatre ans. Il occupait la quatrième place, avec 7,40 %. Devant Chega, PSD et PS (le vainqueur, avec 43,12 %)

A la lutte pour Lombo, dans la paroisse de Macedo de Cavaleiros, le PS a eu raison, avec 59,82%

Lama aurait pu être un terrain fragile, mais le PS a remporté cette paroisse de Barcelos avec 57,55%

Rester à l’envers n’a eu aucun effet sur le mouvement Vamos, qui a pris la troisième place à Alvaiázere. La caméra a été remportée par le PSD

Alexandre Poço a couru contre la perte, sachant d’avance le manque de notoriété à Oeiras et le fait qu’il s’agissait d’une terre contrôlée par Isaltino Morais. Poço a tout donné mais a perdu 1200 voix par rapport au sondage d’il y a quatre ans. Il s’est classé troisième, avec 7,91 %

Il y a quatre ans, Anabela Fians a couru pour AGIR, dont la devise était « Fatela a besoin de tout le monde ». Désormais, il se déroulait avec l’UNIR, sous la devise « Força de sers Fatela ». Le résultat a été le même, malgré le soutien du candidat à la présidence de la chambre et lauréat, Paulo Fernandes : la deuxième et dernière place