1-1-e1669908198824-png

Vision | Les résultats du TAP montrent que seul le sacrifice des travailleurs contribue à la reprise –

Le Syndicat des travailleurs de l’aviation et des aéroports (Sitava) a défendu aujourd’hui que les résultats de la TAP, qui a réduit les pertes à 202,1 millions d’euros au premier semestre, montrent que seul le sacrifice des travailleurs contribue à la reprise.

« Selon les informations communiquées, le seul poste de coût qui ressort, car négatif, ce sont les frais de personnel, qui ont baissé de 7,2% », a commencé par pointer le syndicat, dans un communiqué transmis aux médias.

S’ajoutant à l’inflation qui, a-t-il souligné, a déjà provoqué une baisse des salaires réels de 5%, il est « très clairement démontré par cette présentation que seuls les travailleurs contribuent, par leur sacrifice, à redresser l’entreprise » .

Sitava a rappelé que les travailleurs continuent de subir des baisses de salaire, dans le cadre du plan de restructuration de la compagnie aérienne, malgré « des charges de travail de plus en plus exigeantes », ce qui accentue « un énorme sentiment d’injustice qui frôle l’humiliation ».

En outre, le syndicat a déclaré qu' »il apparaît de plus en plus évident que la direction est incapable d’organiser l’opération, soumettant les travailleurs à des sacrifices quotidiens, pour que tout semble aussi normal que possible ».

« La TAP envisageait-elle de réaliser une opération équivalente à celle de 2019 avec 2 500 ouvriers en moins ? », s’interroge-t-il.

En ce qui concerne la crise inflationniste, Sitava a déclaré qu’elle approcherait prochainement l’entreprise pour discuter de mesures visant à inverser la tendance à la baisse des salaires.

En ce sens, les représentants des travailleurs ont également exhorté l’entreprise à « éviter les dépenses inutiles », comme le changement de siège social, qu’ils considèrent comme une idée « inhabituelle » et « très imprudente », car cela nécessiterait « de gros travaux d’ouvrages divers « . millions d’euros, et dont les revenus seront également de l’ordre de quatre à cinq millions d’euros par an ».

Les pertes de TAP SA ont diminué au premier semestre de cette année à 202,1 millions d’euros, contre une valeur négative de 493,1 millions d’euros obtenue au cours de la même période l’an dernier, a indiqué mardi le transporteur dans un communiqué.

Dans la note, publiée par la Commission du marché des valeurs mobilières (CMVM), la TAP évoque que « le résultat net est clairement négatif, mais la reprise se poursuit ces derniers trimestres ».

Au deuxième trimestre, la compagnie aérienne a enregistré une réduction de 37,2% de ses pertes, pour un résultat négatif de 80,4 millions d’euros, contre 128,1 millions obtenus à la même période de l’année précédente.

La présidente exécutive de la TAP, Christine Ourmières-Widener, a souligné dans la note que « le deuxième trimestre a enregistré une très bonne demande et des revenus par passager en hausse », ce qui a permis de compenser la hausse des coûts.

MPE // EA

Articles récents